12.6 C
New York
lundi, mai 20, 2024

Buy now

spot_img

En Libye, l’Égypte en course pour tenir tête à la Turquie

Courrier arabe

La capitale libyenne, Tripoli, a reçu durant les deux derniers jours, le ministre turc de la Défense, accompagné d’un haut comité militaire, ainsi qu’un comité égyptien composé de personnalités sécuritaires et diplomatiques importantes, venus, chacun de son côté, pour renforcer les relations de son pays avec le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA).

Certains spécialistes indiquent que «Tripoli représente une passerelle vers une future approche turco-égyptienne», signalant que «le Caire tentait de mettre une balance et de s’imposer face à la Turquie, profitant du fait que Tripoli se soit décidée à agir librement, après les problèmes auxquels elle s’est heurtée, suite à la signature de l’accord maritime avec Ankara».

L’Égypte semble savoir ce qu’elle veut

Alors que le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a signalé que «les milices de Khalifa Haftar seraient une cible directe, si elles se méprenaient aux intérêts turcs en Libye», insistant sur la présence militaire turque en Libye, l’Égypte a tenté de se faire un chemin diplomatique, en cherchant à relancer son ambassade à Tripoli.

Des sources ont raconté, au journal al-Araby al-Jadeed, que «le comité égyptien avait consulté les rapports pour mettre en place un plan afin de protéger le futur siège de l’ambassade égyptienne à Tripoli, et avaient étudié la disposition du GNA à assurer son application».

Dans ce contexte, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères au Gouvernement d’union nationale (GNA), Mohamed Kablaoui, a indiqué que le MAE libyen, Mohamed Siyala, avait discuté par téléphone avec son homologue égyptien, Sameh Chokri, au sujet du dossier libyen, affirmant que «le Caire s’était engagée à soutenir la stabilité du pays».

Kablaoui indique, lors d’un communiqué, que «Siyala avait félicité la réception du comité égyptien à Tripoli», affirmant la continuation de la collaboration entre les deux pays.

Toutefois, les sources affirmèrent également que «les Egyptiens avaient présenté une offre au ministère de l’Intérieur du GNA, lui proposant d’entraîner les cadres sécuritaires des forces libyennes, et lui suggérant des collaborations dans le domaine de la lutte contre le terrorisme».

Selon elles, «Bachagha aurait salué l’initiative, et prévoirait d’envoyer une partie des soldats libyens pour suivre des entraînements en Égypte».

Ainsi, ces collaborations, selon les observateurs «soulèvent plusieurs questions sur l’alliance qui lie le Caire à Khalifa Haftar et sur ses intérêts convoités en Libye».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici