lundi, juin 27, 2022

En Libye, l’Égypte en course pour tenir tête à la Turquie

Courrier arabe

La capitale libyenne, Tripoli, a reçu durant les deux derniers jours, le ministre turc de la Défense, accompagné d’un haut comité militaire, ainsi qu’un comité égyptien composé de personnalités sécuritaires et diplomatiques importantes, venus, chacun de son côté, pour renforcer les relations de son pays avec le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA).

Certains spécialistes indiquent que «Tripoli représente une passerelle vers une future approche turco-égyptienne», signalant que «le Caire tentait de mettre une balance et de s’imposer face à la Turquie, profitant du fait que Tripoli se soit décidée à agir librement, après les problèmes auxquels elle s’est heurtée, suite à la signature de l’accord maritime avec Ankara».

L’Égypte semble savoir ce qu’elle veut

Alors que le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a signalé que «les milices de Khalifa Haftar seraient une cible directe, si elles se méprenaient aux intérêts turcs en Libye», insistant sur la présence militaire turque en Libye, l’Égypte a tenté de se faire un chemin diplomatique, en cherchant à relancer son ambassade à Tripoli.

Des sources ont raconté, au journal al-Araby al-Jadeed, que «le comité égyptien avait consulté les rapports pour mettre en place un plan afin de protéger le futur siège de l’ambassade égyptienne à Tripoli, et avaient étudié la disposition du GNA à assurer son application».

Dans ce contexte, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères au Gouvernement d’union nationale (GNA), Mohamed Kablaoui, a indiqué que le MAE libyen, Mohamed Siyala, avait discuté par téléphone avec son homologue égyptien, Sameh Chokri, au sujet du dossier libyen, affirmant que «le Caire s’était engagée à soutenir la stabilité du pays».

Kablaoui indique, lors d’un communiqué, que «Siyala avait félicité la réception du comité égyptien à Tripoli», affirmant la continuation de la collaboration entre les deux pays.

Toutefois, les sources affirmèrent également que «les Egyptiens avaient présenté une offre au ministère de l’Intérieur du GNA, lui proposant d’entraîner les cadres sécuritaires des forces libyennes, et lui suggérant des collaborations dans le domaine de la lutte contre le terrorisme».

Selon elles, «Bachagha aurait salué l’initiative, et prévoirait d’envoyer une partie des soldats libyens pour suivre des entraînements en Égypte».

Ainsi, ces collaborations, selon les observateurs «soulèvent plusieurs questions sur l’alliance qui lie le Caire à Khalifa Haftar et sur ses intérêts convoités en Libye».

Dernières infos

Gaza: le Qatar alloue une aide financière à des familles démunies

Le Qatar a commencé, jeudi, à verser une aide...

Coupe du monde 2022: L’OTAN se déclare prête à soutenir le Qatar en matière de sécurité

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a annoncé,...

L’émir du Qatar se rend en Égypte pour une visite officielle

L'émir du Qatar, le Cheikh Tamim bin Hamad Al...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté,...

À ne pas rater

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

«Israël a placé des défenses antimissiles aux Émirats arabes unis et au Bahreïn», déclare un média hébreu  

Une chaîne israélienne a indiqué jeudi que «l’armée israélienne...

Parlementaire libyen : échec de la rencontre d’al-Mechri et Salah au Caire

Une source parlementaire libyenne a révélé, samedi, l'échec de la rencontre attendue entre le président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled al-Mechri, et le...

L’ONU condamne les « discours de haine » en Libye

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) a condamné les "discours de haine" qui sévissent dans le pays. C'est ce qui ressort d'un...

Libye : Tripoli retrouve le calme après les affrontements armés de deux brigades militaires

La capitale libyenne, Tripoli, a retrouvé aujourd’hui son calme, après avoir été secouée, hier soir, par les affrontements armés de deux brigades militaires. Des médias...

Premier ministre libyen : Notre seule option est la tenue d’élections en Libye

Le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdelhamid Dbeibeh, a déclaré, dimanche, que la "seule option" pour son gouvernement est la tenue d'élections. C'est ce...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here