mercredi, juillet 28, 2021

Erdogan: « Nous ne laisserons pas al-Sarraj isolé »

Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a affirmé, vendredi, que la Turquie ne laissera pas le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen d’entente nationale, Fayez al-Sarraj, isolé et qu’elle est déterminée à le soutenir.

C’est ce qui ressort des déclarations du président turc lors de la conférence de presse conjointe tenue avec la Chancelière allemande, Angela Merkel, à Istanbul.

Pour Erdogan, “soutenir le gouvernement d’entente nationale en Libye est un engagement en vertu de la résolution 2259 du Conseil de sécurité de l’ONU”.

“Nous sommes déterminés à ne pas laisser nos frères libyens seuls en ces jours difficiles”, a-t-il expliqué.

Le président turc a expliqué que son pays soutient “al-Sarraj et son armée, et non une personne qui n’est pas reconnue par la Communauté internationale”.

“Les soldats turcs fourniront un soutien à la partie libyenne dans les activités de formation suite à l’invitation qui nous a été adressée”, a-t-il poursuivi.

Dans ce contexte, le président Erdogan a indiqué que “Abu Dhabi et l’Égypte soutiennent Haftar avec des armes outre le soutien des forces de Wagner (mercenaires russes)”.

“Il y a une différence entre accepter la Déclaration de 55 articles de la Conférence de Berlin et la signer, et Haftar ne l’a pas signée”, a-t-il ajouté.

Quant aux relations avec l’Allemagne, Erdogan a prôné le renforcement du dialogue entre les deux pays sur les dossiers régionaux.

« La Turquie et l’Allemagne attachent une priorité à la résolution des problèmes par le dialogue », a-t-il soutenu.

SourceAgences

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos