26.6 C
New York
lundi, juillet 22, 2024

Buy now

spot_img

Jordanie: des milliers d’enseignants manifestent contre la précarité

Des milliers d’enseignants ont défilé jeudi dans le centre d’Amman pour réclamer une revalorisation de leur salaire, quatre jours après la rentrée scolaire dans les écoles publiques de Jordanie, selon une correspondante de l’AFP.

Le syndicat des enseignants du public réclame une revalorisation de 50% du salaire de ce corps « le moins payé parmi les fonctionnaires de l’Etat », a indiqué à l’AFP Nasser al-Nawasra, un dirigeant syndical.

Les forces de sécurité largement déployées dans la capitale ont tenté d’empêcher les protestataires de se rendre devant le bureau du Premier ministre, mais ces derniers y sont parvenus et ont pu tenir leur rassemblement. Les policiers les ont finalement dispersés à l’aide de gaz lacrymogènes.

« Une grève générale a été décidée dans les écoles (publiques) du royaume dimanche » en raison de l’interdiction faite aux enseignants de manifester près du bureau du Premier ministre, a précisé à l’AFP M. Nawasra.

D’autres enseignants, estimés à quelque 3.000, se sont rassemblés près du ministère de l’Intérieur. Des dizaines de bus transportant les manifestants ont été bloqués aux alentours de la capitale, ont par ailleurs affirmé les organisateurs.

« Une revalorisation de 50% est notre revendication depuis cinq ans », a déclaré Noureddine Nadim, porte-parole du syndicat des enseignants dans un communiqué. « Il y avait un accord à ce sujet avec le gouvernement, mais ce dernier est revenu sur son engagement », a-t-il ajouté.

« J’ai 24 ans de service et mon salaire ne dépasse pas les 760 dinars (JOD) (1.100 dollars) », a déclaré Nasser al-Nawasra.

Le porte-parole du ministère de l’Education, Walid Jallad, a fait part dans un communiqué du rejet de la demande des enseignants.

« Nous respectons les enseignants et nous saluons leur rôle et leur mission mais une revalorisation de 50% réclamée par le syndicat va coûter 112 millions JOD (150 millions de dollars) au budget de l’Etat », a-t-il dit le porte-parole, en évoquant les difficultés de l’économie jordanienne.

L’accueil de centaines de milliers de Syriens ayant fui la guerre pèse lourdement sur les finances publiques et Amman appelle régulièrement la communauté internationale à une aide plus substantielle.

L’an dernier, le royaume a été touché par des hausses des prix de produits de base provoquant des manifestations de plusieurs jours, qui avaient contrait le gouvernement à démissionner.

SourceTV5MONDE

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Malgré une Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, le fléau est toujours présent

Le 26 juin marque comme chaque année la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture. Cette date a été choisie en 1997...

Indice de la paix mondiale 2022 : Le Qatar premier des pays arabes

Le Qatar a décroché la première place parmi les pays arabes, selon l’Indice de la paix mondiale de 2022, publié samedi 18 juin. L’Indice s’est...

Amnesty International publie un rapport sur les exécutions : L’Iran en première place suivi des pays arabes

Amnesty International a signalé «avoir enregistré 579 exécutions dans 18 pays, en 2021», précisant que «l’Iran était à la tête des pays ayant organisé le plus d’exécutions, suivi de...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici