21.7 C
New York
mercredi, juin 19, 2024

Buy now

spot_img

La France abandonne son projet de donner des bateaux à la Libye et HRW salue la décision

La décision de la France la semaine dernière de finalement renoncer à offrir six bateaux aux garde-côtes libyens est une bonne nouvelle tant la Libye aurait pu utiliser ce « cadeau » pour faire subir de graves abus à encore plus de migrants et de réfugiés en Libye.

En février, la ministre française des Armées avait annoncé que la France transfèrerait aux garde-côtes libyens six bateaux rapides « semi-rigides » qui auraient servi à intercepter les personnes fuyant la Libye. Cette annonce, alors que le gouvernement français savait pertinemment que les personnes interceptées en mer par les garde-côtes libyens courent clairement le risque d’être systématiquement détenues en Libye dans des conditions atroces, avait provoqué une vague d’indignation et de critiques. De nombreuses organisations non-gouvernementales (ONG), dont Human Rights Watch, avaient exhorté le gouvernement français publiquement et en privé à revenir sur sa décision.

Nous avons appris avec satisfaction lors de récentes réunions que le ministère des Armées avait finalement annulé son projet de livraison. Cette décision a été officiellement confirmée dans un mémoire du ministère à la Cour administrative d’appel de Paris, le 26 novembre, dans le cadre de l’action en justice menée par Amnesty International, Médecins Sans Frontières et six autres ONG pour bloquer le transfert des bateaux.

Que le gouvernement français ait entendu nos critiques est une victoire pour nos organisations. Pour autant, la France doit faire beaucoup plus pour que cesse la situation cauchemardesque des migrants et des réfugiés détenus arbitrairement en Libye.

La France et ses partenaires européens devraient conditionner la coopération bilatérale et européenne en matière migratoire avec la Libye à la fin de la détention arbitraire et des abus contre les migrants par les autorités libyennes. La France devrait aussi intensifier ses efforts pour l’évacuation des migrants et des demandeurs d’asile les plus vulnérables vers des lieux sûrs, y compris vers des pays européens. Enfin, plutôt que renforcer les garde-côtes libyens, la France devrait pousser pour la reprise urgente des opérations européennes de recherche et de sauvetage en mer, le débarquement dans les ports sûrs de l’UE, et veiller à ce que personne ne soit renvoyé vers les conditions infernales en Libye.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici