Le ministère turc des Affaires étrangères a convoqué, mercredi, le Chargé d’affaires de l’ambassade égyptienne à Ankara, après l’arrestation par la police du Caire de 4 employés de l’Agence Anadolu (AA), dont un est citoyen turc.

D’après des sources diplomatiques turques, Ankara a très fermement réagi à l’arrestation de 4 employés de l’AA au Caire, et l‘a fait savoir à l’Egypte en convoquant le Chargé d’affaires de l’ambassade égyptienne à Ankara.

Les relations entre les deux pays sont très limitées depuis plusieurs années. De manière mutuelle, les relations diplomatiques se limitent à la présence de Chargés d’affaires depuis 2013.

La police égyptienne a placé en garde à vue 4 employés de l’Agence Anadolu (AA) au Caire, avant de les emmener dans un lieu inconnu.

Des policiers sont intervenus, mardi vers 18h00 (heure turque), dans les bureaux de l’AA au Caire. A peine arrivés, ils ont déconnecté les caméras de surveillance et ont interrompu la connexion internet des bureaux.

La police a fouillé les locaux toute la nuit jusqu’au petit matin. Ils ont confisqué les passeports, les téléphones portables et les ordinateurs des employés de l’AA, leur interdisant tout contact avec l’extérieur.

– Les raisons de la perquisition n’ont pas été partagées :

D’après les informations du correspondant d’Anadolu, les policiers égyptiens qui ont fait la perquisition n’ont donné aucune explication aux avocats venus sur les lieux.

– Les journalistes ont été emmenés dans un lieu inconnu :

Les policiers ont libéré, dans la nuit, une des employés de l’AA, d’origine égyptienne. Cependant, ils ont placé en garde à vue 4 autre employés, dont un Turc.

Tôt dans la matinée de mercredi, ils les ont emmenés dans un lieu inconnu.

Les quatre employés concernés sont le citoyen turc Hilmi Balci, responsable financier du bureau de l’AA au Caire, et les citoyens égyptiens Hüseyin el Kabbani, Hüseyin el Abbas et Abdelselam Muhammed.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here