21.8 C
New York
mardi, juin 25, 2024

Buy now

spot_img

L’Arabie saoudite autorise des camions jordaniens bloqués à entrer sur son territoire

L’Arabie saoudite a autorisé plus de 100 camions jordaniens à entrer sur son territoire, quelques heures après les avoir empêché de passer, pour des raisons techniques.

C’est ce qu’a déclaré, mercredi, le vice-président du Syndicat des propriétaires de camions en Jordanie, Nael Dhiabat, à l’Agence Anadolu.

Il a indiqué que l’Arabie saoudite avait autorisé, mardi soir, l’entrée de plus de 100 camions jordaniens chargés de marchandises périssables, telles que des légumes, des fruits, de la viande, des médicaments et des animaux vivants.

« Les autorités saoudiennes n’ont pas autorisé, jusqu’à mercredi à midi, l’entrée de camions transportant des produits non périssables et d’autres marchandises », a-t-il ajouté.

Le ministère jordanien des Transports a annoncé, dans un communiqué publié mercredi, que des contacts avaient été engagés avec l’Arabie saoudite par les voies diplomatiques, dans l’espoir d’obtenir une exception pour les camions jordaniens, à la décision saoudienne entrée en vigueur mardi.

Selon les autorités jordaniennes compétentes, la décision saoudienne stipule que les véhicules fabriqués avant l’an 2000 devraient être interdits d’entrer en Arabie saoudite et même de la traverser vers le reste des pays du Golfe, sans donner des raisons.

L’Arabie saoudite est un couloir de transit pour de nombreuses marchandises jordaniennes destinées aux marchés des États du Golfe ou aux marchés du Royaume.

L’Arabie saoudite n’a pas donné la raison ayant motivé sa décision, mais le problème est, d’après les médias locaux, lié au souci de la préservation de l’environnement de toute source de pollution.

La décision intervient un mois après que le prince héritier saoudien Mohamed Bin Salmane ait annoncé les initiatives du «Moyen-Orient vert» et de «l’Arabie saoudite verte» relatives à la réduction des émissions de carbone de plus de 4%.

Dans des déclarations tenues le 27 mars, Bin Salmane a fait savoir que le Royaume cherchait, en partenariat avec ses frères dans les pays du Moyen-Orient, à planter 40 milliards d’arbres au Moyen-Orient dans le cadre d’un programme de plantation de 50 milliards d’arbres. »

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Arabie saoudite : Des ONG demandent la libération des deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020

Des organisations humanitaires saoudiennes ont appelé les autorités saoudiennes à libérer les deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020 pour leurs publications sur...

Arabie saoudite : Des prisonniers en grève de la faim pour dénoncer des procès inéquitables

En Arabie saoudite, des détenus ont entamé une grève de la faim pour protester contre les condamnations arbitraires dont ils ont été victimes suite...

Arabie saoudite : Une campagne d’interpellation cible les Syriens du royaume

Des militants ont signalé, jeudi, que «les autorités saoudiennes ont lancé une campagne d’interpellation, ciblant des Syriens résidents au pays». Le célèbre compte "Mo’takali al-rai"...

«Les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement», voici les révélations d’un sondage du WINEP

L’Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient (WINEP) a signalé que «les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement et ne sont pas...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici