12.6 C
New York
lundi, mai 20, 2024

Buy now

spot_img

L’armée soudanaise: La situation sécuritaire à Khartoum est sous contrôle

L’armée soudanaise a annoncé, mardi, que la situation sécuritaire à Khartoum est sous son contrôle, à la suite d’une fusillade perpétrée par des soldats appartenant à l’autorité des opérations, qui relève du service des renseignements généraux.

Le porte-parole de l’armée, Amer Mohamed al-Hassan, a déclaré à Anadolu que « la situation est sous-contrôle grâce aux forces sécuritaires et il n’y a pas de pertes humaines, la question nécessite de la sagesse ».

Dans ce contexte, le service des renseignements généraux a souligné dans un communiqué, dont Anadolu a eu copie, que « dans le cadre de la structuration du service et ce qui en a résulté comme intégrations et limogeages, suivant les propositions des membres de l’autorité des opérations, un groupe de l’autorité a exprimé son mécontentement par rapport à la valeur de la récompense post-service ».

Et d’ajouter que « la question est en train d’être évaluée et traitée suivant ce que nécessite la sécurité nationale du pays ».

Une source de l’armée avait déclaré, plus tôt dans la journée, que des soldats appartenant à l’autorité des opérations, qui relève du service des renseignements généraux à Khartoum, ont ouvert le feu massivement dans l’air, en protestation contre la non-obtention des droits entiers post-service par un nombre d’entre eux.

Des témoins oculaires ont déclaré à Anadolu qu’ils avaient entendu les coups des tirs dans les camps de « Riyadh », de « Kafouri » et de « Soba » relevant des forces de l’autorité des opérations au sein du service des renseignements généraux.

Pour sa part, le Rassemblement des professionnels soudanais a indiqué qu’il refuse « toute tentative de perturber ou de terroriser les citoyens en recourant aux armes, quelque soient les justifications ».

Le Rassemblement a appelé, dans un communiqué, tous les citoyens vivant dans les régions où a eu lieu la fusillade d’« être vigilants et de rester chez eux en fermant les portes et les fenêtres jusqu’à la stabilisation de la situation ».

Il a également appelé « les services de l’Etat à intervenir immédiatement pour mettre fin à ces opérations irresponsables, qui ont causé la panique auprès des citoyens ».

Les membres de l’autorité des opérations au sein du service des renseignements généraux sont au nombre de 13 mille, dont 7 mille à Khartoum.

n Des parties de l’opposition et des activistes politiques au Soudan ont, dernièrement, appelé à dissoudre l’autorité des opérations au sein du services des renseignements généraux. Cette dernière est accusée d’implication dans la mort de protestataires, lors des manifestations contre al-Bechir en avril 2019.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Khartoum : une manifestation contre la normalisation avec Israël

Des dizaines de Soudanais ont organisé, dimanche, un rassemblement dans la capitale, Khartoum, pour protester contre la visite du ministre israélien des Affaires étrangères...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Le Soudan et un consortium d’entreprises émiraties signent un accord commercial

Le gouvernement soudanais et un consortium d'entreprises émiraties ont signé un accord pour développer un port sur la mer Rouge, d'une valeur de 6...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici