dimanche, octobre 25, 2020

L’atterrissage de l’avion de Khalifa Haftar au Venezuela fait parler de lui

Courrier arabe

L’ambassade du Venezuela aux États-Unis a déclaré, lundi, que l’avion du général libyen à la retraite, Khalifa Haftar, aurait atterri dimanche au Venezuela, au moment où l’opposition refuse que Caracas s’implique dans des conflits étrangers.

Le site de l’ambassade du Venezuela aux États-Unis, dirigé par l’opposition, avait publié un communiqué, affirmant que «l’avion du libyen Khalifa Haftar était arrivé au Venezuela», soulignant qu’ «il était fort probable que Haftar y soit à bord», mais sans révéler plus d’informations.

Concernant cette affaire, Guaido Marquez, le chef de l’opposition au Venezuela a déclaré : «Le Venezuela n’est pas concerné par les conflits en dehors de sa région», accusant le régime du président Maduro de «conclure des accords d’or sali par le sang».

Il a signalé, lors de la dernière réunion de l’Organisation des pays américains, tenue en vidéo conférence au niveau parlementaire, que «les accords qui soutiennent le terrorisme international impactaient négativement tous les pays de l’Amérique latine», refusant le fait que son pays s’implique dans des affaires similaires.

De sa part, une agence médiatique alliée à Haftar avait nié le fait que Haftar se soit dirigé au Venezuela.

«Il est vrai que l’avion privé de Haftar a été envoyé au Venezuela, et ceci n’est pas la première fois», avait-elle noté, en précisant que «l’avion a été envoyée dans le cadre d’une mission».

L’agence a affirmé que Haftar se trouvait actuellement au siège de la direction générale d’al-Rajma, sans donner plus de détails.

La semaine dernière, le journal américain, « The Wall Street Journal », avait signalé que «des enquêtes américaines suivaient de près une affaire pétrolière suspecte entre Haftar et le Venezuela impliquant une compagnie de transport maritime siégée à Dubaï».

Rappelons toutefois que Khalifa Haftar a récemment visité l’Égypte où il avait, en compagnie du chef de la Chambre des représentants du parlement de Tobrouk, Aguila Salah, rencontré le président Abdel Fatah al-Sissi, et tenu une conférence de presse dans laquelle il avait proposé une initiative pour tenter de trouver une résolution politique au conflit qui déchire la Libye depuis des années.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Égypte : l’armée lance des mises en garde contre «une explosion populaire imminente»

Des sources privées ont raconté que l’institution militaire égyptienne avait lancé des mises en garde à la direction politique, lui demandant «de traiter la...

Macron a besoin de se faire soigner, dit Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan s’en est pris une nouvelle fois samedi à son homologue français en déclarant qu’Emmanuel Macron avait besoin de...

Deux mineurs tués dans des frappes arméniennes contre des civils en Azerbaïdjan

Deux enfants, de 13 et 16 ans, ont été tués dans des attaques de l'Arménie contre des positions civiles en Azerbaïdjan. Dans un communiqué publié samedi, le Parquet...

Égypte : un comédien s’attire les foudres en se moquant des animateurs de la radio...

En Égypte, plusieurs réactions se sont déclenchées, au sujet de la vidéo où le jeune présentant une comédie s’était moqué des animateurs de la...

Le président algérien s’isole après la contamination de plusieurs membres de son entourage

Le dirigeant algérien Abdelmadjid Tebboune a annoncé sur Twitter s'isoler vu que plusieurs membres de son entourage ont été testés positifs. Le chef d’État algérien...