7.9 C
New York
lundi, avril 22, 2024

Buy now

spot_img

Le Conseil présidentiel libyen condamne l’attitude hostile des Émirats arabes unis

Courrier arabe

Le Conseil présidentiel du gouvernement de l’union nationale libyen a fermement condamné, dans un communiqué officiel, l’attitude hostile des Émirats arabes unis en permettant à leur capitale d’être une plateforme médiatique pour les milices de Khalifa Haftar qui attaquent perpétuellement la capitale Tripoli et ses environs.

Le communiqué du Conseil présidentiel fut publié samedi soir, quelques heures après que le porte-parole des milices de Hafter, Ahmed Al-Mesmari,  ait tenu une conférence de presse  à Abou Dhabi.

« Le porte-parole des milices criminelles de Haftar a organisé une conférence de presse au cours de laquelle il a balancé une série de propos indécents et outrageants, qui montraient la haine et l’incitation à l’effusion de sang des Libyens », a déclaré le Conseil.

Le Conseil a ajouté que « le soutien des milices de l’agresseur, était un comportement inadmissible, qui tendrait à tuer des Libyens, continuer à commettre des crimes de guerre et à soutenir le coup d’Etat contre le gouvernement légitime. En gros, c’était une violation flagrante des résolutions du Conseil de sécurité ».

Par ailleurs, il a noté qu’après que « les objectifs de l’agresseur soient devenus clairs et que ses mensonges aient été révélés et son échec confirmé, les pays, qui l’aidaient, devraient se remettre en question pour prendre position visant à maintenir la stabilité du pays ».

« Nous continuerions  de combattre l’agresseur quelque soit le soutien qui lui a été fourni et nous tenions pour responsables ceux qui l’approvisionnaient », a affirmé le Conseil.

Sur le front au sud de Tripoli, le calme avant la tempête

Sur le terrain, le calme domine sur tous les axes de combats au sud de Tripoli, suite à des affrontements violents qui ont permis aux forces du gouvernement d’union nationale (GNA) de réaliser d’importants progrès, entre-autres,  le contrôle de sites importants tels que Al-Assabia et du siège de la cimenterie à Al-Khamis Emsihel et ses alentours, ainsi que de la région de Tarhounah.

Notant que Tarhounah est la première base militaire du général à la retraite Khalifa Hafter à Tripoli, assiégée désormais par l’armée du GNA, après avoir contrôlé d’importantes localités autour d’elle et approché ses frontières administratives.

Pour rappel, les milices de Hafter ont lancé une campagne militaire contre les forces du GNA, reconnues par l’arène internationale, afin de prendre le contrôle de la capitale, Tripoli, et de ses environs.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici