mercredi, octobre 21, 2020

« Le GNA est un défenseur de la paix », dit Al-Sarraj

Le président du Conseil présidentiel du gouvernement libyen d’entente nationale, reconnu par la Communauté internationale, Fayez al-Sarraj, a indiqué, lundi, que son message adressé à l’intérieur et à l’extérieur du pays appelle à la paix et à la stabilité.

Dans une allocution filmée, diffusée sur la page officielle Facebook du gouvernement d’entente nationale, à l’occasion de l’anniversaire de la révolution du 17 février, qui avait abouti à la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011.

Et d’ajouter que « mon message adressé à l’intérieur et à l’extérieur du pays est clair et net : nous appelons à la paix et à l’instauration de la stabilité et nous n’avons pas épargné d’efforts pour aboutir au consensus ».

Il a assuré que « malgré les entraves et les conditions négatives, nous tenons à réaliser les ambitions de notre peuple et son rêve du 17 février 2011 de vivre dans un Etat de droit et d’institutions avec une succession pacifique au pouvoir ».

Al-Sarraj a également assuré que « plusieurs forces régionales connaissent très bien le potentiel qu’a la Libye à l’échelle régionale, si elle se stabilise ».

Et de poursuivre que ces forces « savent que les ancêtres ont bâti la patrie en posant la première pierre et l’histoire peut se répéter avec les nouvelles générations, si elles dépassent leurs différends et s’unissent ».

Les participants à la réunion du Comité international de suivi du cessez-le-feu en Libye, tenue dans la ville allemande de Munich, avaient appelé, dimanche, à respecter la décision du cessez-le-feu et à le maintenir en permanence.

A la suite d’une initiative turco-russe, un accord de cessez-le-feu a été conclu entre le gouvernement d’entente nationale et les forces de Khalifa Haftar en Libye.

Cependant, les forces du Général à la retraite Khalifa Haftar continuent à violer le cessez-le-feu, quotidiennement, en menant des attaques contre Tripoli (ouest), siège du gouvernement d’entente, dans une campagne militaire qui se poursuit depuis le 4 avril 2019 pour prendre le contrôle de la capitale.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

L’émir du Qatar discute la collaboration économique avec le secrétaire au Trésor des États-Unis

L’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, a discuté aujourd’hui mercredi, avec le secrétaire au Trésor des États-Unis, Steven Mnuchin, les moyens...

Le Premier ministre arménien exhorte la population à prendre les armes contre Azerbaïdjan

Le Premier ministre arménien a appelé mercredi ses compatriotes à aller au front pour combattre dans le Haut-Karabakh ou Nagorny Karabakh, territoire azerbaïdjanais occupé...

Libye: une nomination à la tête des médias officiels fait polémique

Des responsables politiques et militaires en Libye ont appelé à annuler la nomination du journaliste Mohamed Baayou, désigné à la tête de la Fondation libyenne des médias. C'est ce...

La télévision égyptienne diffuse des fuites et attaque le ministre de la Communication

La télévision officielle égyptienne a diffusé lundi des fuites, concernant le ministre de la Communication, Oussama Haikal, l’accusant «de servir des tierces parties», en...

Irak : trois civils meurent dans une explosion au nord du pays

Trois civils ont été tués, tôt mercredi, dans l’explosion d’une bombe placée dans une voiture, dans la province de Ninive, au nord du pays, selon une...