mercredi, juin 16, 2021

Le ministre de l’Intérieur libyen : « les missions diplomatiques peuvent reprendre leurs activités en toutes sécurité depuis Tripoli »

« Après avoir repoussé l’agression contre Tripoli et le retour progressif à la normalité dans ses quartiers, les missions diplomatiques peuvent désormais reprendre leurs activités en toute sécurité depuis notre capitale », a déclaré, mercredi sur Twitter, Fathi Bashagha, ministre de l’Intérieur du gouvernement libyen.

Le ministre a ajouté que « l’Administration générale de la protection des missions diplomatiques, avec tous ses officiers et affiliés, est pleinement préparée et prête à assurer la sécurité de leurs sièges et à protéger leurs employés « .

Le général renégat libyen, Khalifa Haftar, tente depuis des années de renverser l’accord de Skhirat, conclu sous l’égide des Nations Unies. Le 4 avril 2019, les milices de Haftar ont lancé une offensive visant à s’emparer de Tripoli (Ouest), le siège du gouvernement, pour être finalement boutés hors de la capitale par l’armée libyenne, le 4 juin 2020.

L’armée libyenne a remporté une série de victoires qui lui ont permis de libérer la région occidentale, à l’exception de Syrte, qu’elle s’apprête à libérer.

Ces victoires de l’armée ont suscité une intensification des appels au cessez-le-feu, contrairement au mutisme observé lorsque les milices de Haftar menaient leurs offensives contre les villes contrôlées par le gouvernement légitime de Tripoli.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos