24.4 C
New York
samedi, juin 22, 2024

Buy now

spot_img

Le Pakistan et l’Arabie saoudite s’engagent à renforcer leurs « liens historiques »

Le premier ministre pakistanais a rencontré, samedi à Djeddah, le prince héritier d’Arabie saoudite avec lequel il a discuté de questions bilatérales, régionales et internationales, notamment des pourparlers de paix en Afghanistan et du conflit au Cachemire.

Imran Khan et Mohamed Bin Salman ont réaffirmé la solidité des liens historiques entre les deux pays, enracinés dans des croyances partagées, des valeurs communes, une confiance réciproque et une longue tradition de soutien mutuel, selon un communiqué du bureau du Premier ministre.

Khan, qui effectue une visite de trois jours dans le royaume, a réaffirmé le soutien « constant » du Pakistan à la souveraineté et à l’intégrité territoriale de l’Arabie saoudite.

Il a également fait part de sa vision d’une région pacifique permettant de faire avancer les objectifs de développement économique du pays, de même qu’il a souligné les efforts « constants » d’Islamabad pour soutenir la paix et la réconciliation en Afghanistan.

Le Premier ministre pakistanais a également souligné la nécessité d’un règlement pacifique du conflit du Cachemire.

Les deux parties ont convenu de renforcer, d’approfondir et de diversifier leurs liens bilatéraux existants en matière de politique, d’économie, de commerce, de défense et de sécurité, selon le communiqué.

Un accent particulier a été mis sur le renforcement des investissements saoudiens au Pakistan, la collaboration dans le domaine de l’énergie et les opportunités d’emploi pour les Pakistanais en Arabie saoudite, ajoute le communiqué.

Imran Khan a également remercié les dirigeants saoudiens pour les mesures prises pour le bien-être des expatriés pakistanais pendant la pandémie de Covid-19.

Les deux dirigeants ont signé l’accord sur la création du Haut Conseil de coordination saoudo-pakistanais, ajoute le communiqué.

Le conseil, co-présidé par le premier ministre et le prince héritier, est « conçu pour donner une orientation stratégique au développement des relations pakistano-saoudiennes ».

Ils ont également assisté à la signature d’un certain nombre d’accords bilatéraux et de mémorandums d’entente.

Il s’agit notamment d’un « accord de coopération dans le domaine de la lutte contre la criminalité, d’un accord sur l’extradition de personnes condamnées, d’un protocole d’accord sur la lutte contre le trafic illicite de stupéfiants, de substances psychotropes et de composés chimiques.

Un protocole d’accord-cadre a été également été signé pour le financement de projets (d’un montant total de 500 millions de dollars) dans les domaines de l’énergie, de la production d’hydroélectricité, des infrastructures, des transports et des communications et du développement des ressources en eau ».

Le Premier ministre pakistanais a également invité le prince héritier saoudien à se rendre au Pakistan, ajoute le communiqué.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Arabie saoudite : Des ONG demandent la libération des deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020

Des organisations humanitaires saoudiennes ont appelé les autorités saoudiennes à libérer les deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020 pour leurs publications sur...

Arabie saoudite : Des prisonniers en grève de la faim pour dénoncer des procès inéquitables

En Arabie saoudite, des détenus ont entamé une grève de la faim pour protester contre les condamnations arbitraires dont ils ont été victimes suite...

Arabie saoudite : Une campagne d’interpellation cible les Syriens du royaume

Des militants ont signalé, jeudi, que «les autorités saoudiennes ont lancé une campagne d’interpellation, ciblant des Syriens résidents au pays». Le célèbre compte "Mo’takali al-rai"...

«Les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement», voici les révélations d’un sondage du WINEP

L’Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient (WINEP) a signalé que «les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement et ne sont pas...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici