vendredi, octobre 23, 2020

L’Égypte ne reste pas passive devant toute menace directe contre sa propre sécurité ou celle de la Libye

L’Egypte ne restera pas passive en cas d’initiative susceptible de constituer une menace directe contre sa propre sécurité ou celle de la Libye, a déclaré jeudi le président égyptien Abdel Fattah al Sissi, cité dans un communiqué.

Selon ce même communiqué, des chefs de tribus libyennes venu le rencontrer au Caire ont autorisé Abdel Fattah al Sissi et l’armée égyptienne à intervenir dans leur pays « pour protéger la souveraineté de la Libye ».

Ces chefs de tribus sont alliés au maréchal Khalifa Haftar, qui contrôle l’est de la Libye frontalier de l’Egypte.

L’ouest de la Libye est sous l’autorité d’un gouvernement d’entente nationale (GEN) reconnu par la communauté internationale et soutenu militairement par la Turquie.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...