-1.6 C
New York
vendredi, mars 1, 2024

Buy now

spot_img

L’Égypte prévoit des taxes sur Internet, et l’opposition dénonce une répression

Courrier arabe

Le ministère égyptien des Finances a prévu d’imposer des taxes sur l’économie numérique, y compris sur les réseaux sociaux, et le commerce électronique, au moment où les opposants dénoncent l’acte comme répression de la liberté d’expression.

Selon le vice-ministre égyptien des Finances «Ahmed Kajouk», «la procédure viserait à garantir la tranche étatique des bénéfices numériques, en fusionnant l’économie numérique à l’économie officielle».

La censure gouvernementale sur Internet

Précédemment, le gouvernement égyptien avait approuvé une loi, soumettant les comptes des réseaux sociaux ayant plus de 5 mille abonnés à la censure gouvernementale, et proclamant aux sites Internet une autorisation officielle, avant leur lancement.

Aussi, selon cette même loi, «le Haut conseil de l’organisation de la communication» est chargé de superviser l’activité des comptes des réseaux sociaux, et peut désactiver ou suspendre tout acte suspect, et le poursuivre pour incitation aux troubles et aux violences, violation aux personnes ou aux religions.

Les opposants étouffés

Par ailleurs, les activistes et les militants égyptiens, poursuivis sur tous les niveaux, par les autorités répressives du président «Abdel Fatah al-Sissi», dénoncent cette loi et déclarent que «le gouvernement se couvre des prétextes économiques pour étouffer l’opposition».

Ils ont appelé à une mobilisation nationale, demandant le soutien des ONG internationales, en évoquant les graves impacts de l’application d’une telle loi, sur la situation des droits de l’homme au pays, déjà en détérioration constante depuis 2013, date de la prise du pouvoir d’al-Sissi après le coup d’État militaire.

Sachant qu’il marque à lui seul près de 34,5 millions d’utilisateurs sur Facebook, l’Égypte est également en tête de la liste des pays utilisateurs de Twitter depuis 2014, avec 590 milles d’usagers.

Et alors que le gouvernement prétend que les revenus du pays seront largement arrondis, si la loi économique s’applique, les observateurs redoutent un isolement «légitime» et progressive, imposé au pays, afin de camoufler les violations gouvernementales.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Egypte : un incendie, qui s’est déclaré dans un hôpital du Caire, fait 3 morts et 32 blessées

Un incendie dans un hôpital de la capitale égyptienne Le Caire, a fait 3 morts et 32 blessées, au soir de ce mercredi, selon...

Égypte-Sources : «Des campagnes d’interpellations, avant l’anniversaire de la révolution du 25 janvier»

Des sources ont affirmé au journal Arabi 21 que «les autorités égyptiennes ont lancé une large campagne d’interpellations, dans plusieurs villes et villages du...

Face à la flambée des prix, le gouvernement égyptien recommande aux citoyens : «Manger les pieds de poulet et les fèves germées»

Alors que l’inflation en Égypte continue à gagner du terrain, touchant chaque jour un nouveau produit et annonçant une crise économique pesante au pays,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici