14.4 C
New York
mardi, avril 23, 2024

Buy now

spot_img

Les parties soudanaises s’accordent face à une population méfiante    

Courrier arabe

Au Soudan, le Conseil militaire transitionnel (CMT) et le mouvement contestataire des Forces de la Liberté et du Changement (FLC) ont finalement pu conclure un accord au sujet des organisations de la transition du pouvoir, et bien que la population est heureuse des progressions, le fantôme des violations du sit-in honte toujours leurs esprits, redoutant une trahison militaire.

Un des membres du comité de négociation du FLC «Saddik Youcef» a raconté lors d’une interview avec le site d’informations «al-Jazeera.net» que les Soudanais ne cachent pas leur peur au sujet des accords conclus avec les militaires accusés des crimes du sit-in, affirmant que «les accusations tiendrons jusqu’à ce que l’enquête tranchera leur culpabilité ou leur innocence».

Il affirme que le FLC a répondu aux proclamations populaires à propos des violations commises à Khartoum, annonçant la formation d’un comité d’enquête, il déclare: «Nous insistons sur le lancement des enquêtes, et si le CMT se trouve coupable, il sera exclu du gouvernement».

Saddik Youcef explique que «malgré tous, les Soudanais sont heureux du bon déroulement des négociations», et mentionne le faite que «la majorité des contestants estiment que l’accord marque un grand progrès du fait qu’il épargne un bain de sang et assure quelques avantages à la révolution», en soulignant les privilèges attribués au FLC, dont le choix de la formation du conseil des ministres et le partage du Conseil souverain avec les militaires.

Cependant, le négociateur signale que l’application de l’accord n’a aucune garantie, et affirme que l’engagement loyal des deux parties «est la seule formule officielle obtenue», n’excluant pas la possibilité d’une trahison militaire et l’organisation d’un coup d’état à tout moment, il garde foi en son peuple qui, selon lui, «refuserai une aventure du genre».

A la fin de la rencontre, il note qu’une commission judiciaire a commencé la rédaction de l’accord, prévu à être livré dans les prochaines 48 heures, ajoutant que les deux parties avaient annoncé que la cérémonie de signature s’effectuera en présence d’une large audience populaire, devant le quartier général de l’armée à Khartoum, en hommage aux victimes du 3 juin.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Khartoum : une manifestation contre la normalisation avec Israël

Des dizaines de Soudanais ont organisé, dimanche, un rassemblement dans la capitale, Khartoum, pour protester contre la visite du ministre israélien des Affaires étrangères...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Le Soudan et un consortium d’entreprises émiraties signent un accord commercial

Le gouvernement soudanais et un consortium d'entreprises émiraties ont signé un accord pour développer un port sur la mer Rouge, d'une valeur de 6...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici