20.6 C
New York
mardi, juin 25, 2024

Buy now

spot_img

L’Espagne s’exprime sur les élections en Algérie

L’Espagne « appuie » le processus électoral du 12 décembre prochain, a indiqué jeudi à Alger le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Karlaska, relevant que la situation actuelle en Algérie est une « question interne ».

« L’Espagne a toujours considéré (concernant la situation en Algérie) qu’il s’agit d’une question interne, et le gouvernement espagnol appuie le processus électoral qui va se tenir le 12 décembre prochain », a souligné le ministre espagnol dans une déclaration à la presse à l’issue de son entretien avec le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Salaheddine Dahmoune.

Le ministre espagnol qui répondait à une question sur l’annonce d’une réunion du Parlement européen consacrée à la situation en Algérie, a précisé que son pays a un rôle de « modérateur » avec l’Union européenne.

Par ailleurs, M.Grande-Karlaska a indiqué avoir procédé avec son homologue algérien, à l’évaluation de la coopération bilatérale entre les deux pays et « analysé les différents éléments susceptibles d’être développés ».

La coopération en matière de lutte antiterroriste est « très étroite », a-t-il dit, rappelant que les deux pays avaient souffert du terrorisme interne et ont fait face de manière « efficace et importante » à ce fléau « dans le respect de l’Etat de droit ».

Pour sa part, M. Dahmoune a indiqué que les deux parties ont procédé à une évaluation des accords en relation avec la coopération bilatérale, notamment entre les polices des deux pays, la lutte anti-terroriste, l’émigration illégale et la criminalité transfrontalière, ainsi que la protection civile, la formation et la sécurité routière.

Les deux parties ont convenu de mettre des mécanismes pour l’évaluation de toutes les étapes franchies, ainsi que des accords conclus dans le cadre de la coopération bilatérale.

M.Dahmoune a relevé que le ministre de l’Intérieur espagnol a salué l’Algérie pour sa position de non ingérence dans les affaires internes espagnoles, ajoutant que M.Grande-Karlaska a fait part de sa position et celle du gouvernement espagnol soutenant le « processus constitutionnel » concernant l’élection présidentielle du 12 décembre en Algérie.

SourceAPS

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Affaire de l’activiste algérienne: la France estime « avoir protégé une ressortissante française »

La France a réagi officiellement, ce jeudi, à l'affaire de l'exfiltration de la gynécologue et activiste algérienne, Amira Bouraoui, qui a suscité la colère...

L’Algérie rappelle son ambassadeur à Paris pour « consultations »

Le président algérien, Abdelmadjid Tebboune a rappelé, ce mercredi, l'ambassadeur d'Algérie à Paris (France), Saïd Moussi, "pour consultations", a indiqué la présidence algérienne, dans...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Algérie : Tebboune effectuera sa première visite en France au mois de mai

La présidence algérienne a annoncé, dimanche, une visite prochaine en France du président du pays, Abdelmadjid Tebboune, prévue pour le mois de mai prochain,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici