dimanche, janvier 24, 2021

Libye : le GNA intercepte 112 véhicules chargés de munitions, de Syriens, de Yéménites, de Janjaweeds et de mercenaires de Wagner envoyés à Haftar

Courrier arabe

En Libye, le porte-parole des forces du GNA a déclaré qu’un convoi de plus de 112 véhicules chargés de munitions et de mercenaires de Wagner, de Janjaweeds, de Syriens et de Yéménites avait été intercepté, dans l’est libyen, où ils se sont rassemblés pour soutenir les milices du général à la retraite, Khalifa Haftar.

Le centre informationnel de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) a rapporté, selon le colonel pilote, Mohamed Qunonou, que «l’unité des renseignements et de l’analyse des informations, affiliée à la direction des opérations du GNA, avait intercepté des convois armés se dirigeant de l’est vers la ville de Haoun», signalant «qu’ils se sont rassemblés dans trois écoles».

«Des Janjaweeds, des mercenaires de Wagner, des Syriens et des Yéménites, partisans des milices du général à la retraite, Khalifa Haftar, furent transportés à bord de 112 véhicules armés, et chargés de munitions et de soutien logistique», avait-il noté.

Il ajouta : «Durant les dernières heures, nous avons intercepté, à Syrte, 70 véhicules armés et des camions, tous chargés de munitions et de Janjaweeds partisans des milices de Haftar».

Il signala également : «Les milices terroristes de Haftar regroupent des centaines de mercenaires tchadiens et des Janjaweeds, dans un camp d’entraînement à Zillah», indiquant que «les milices de Haftar avaient installé des points de fouilles dans la zone qui s’étend de l’est de Syrte, passant par al-Jofrah et arrivant à Sebha».

Ainsi il affirma : «La direction des opérations a demandé à toutes les unités au sol, et aux forces aériennes de rester vigilantes, d’ouvrir l’œil et de garder la main sur la détente, et leur indiqué qu’ils pouvaient répondre au moment venu».

Au final, Qunonou signala : «Nous n’avons pas commencé la bataille, mais nous sommes ceux qui détermineront sa fin», envoyant un message à l’autre partie et affirmant que « le GNA ne baissera jamais les bras ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos