mercredi, octobre 21, 2020

Libye: 90 mille enfants déplacés depuis l’offensive de Haftar (UNICEF)

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a annoncé, vendredi, que plus de 150 mille personnes, dont 90 mille enfants, ont été déplacées en Libye depuis que le général à la retraite Khalifa Haftar a commencé son offensive armée en avril 2019.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par la directrice du UNICEF, Henrietta Fore, deux jours avant le début de la conférence de Berlin sur la crise libyenne.

Pour la directrice de l’organisation, “les enfants en Libye continuent de souffrir énormément, au milieu de la violence et du chaos déclenchés par la longue guerre civile”.

« Depuis avril dernier, lorsque les hostilités ont éclaté à Tripoli et dans l’ouest de la Libye, les conditions de milliers d’enfants et de civils se sont détériorées et les attaques aveugles dans les zones peuplées en ont tué des centaines », a-ajouté Henrietta Fore.

“Alors que plusieurs informations recueillies faisaient état de mutilations, de meurtres d’enfants, ou encore de recrutement de jeunes enfants pour les combats armés, plus de 150 mille personnes, dont 90 mille enfants, ont été forcées de fuir leurs maisons et sont désormais déplacées à l’intérieur du pays”, selon la même source.

Fore a expliqué que “les infrastructures dont les enfants dépendent ont été attaquées, causant des dommages à près de 30 établissements de santé dont 13 sont devenus non fonctionnels”.

Dans ce contexte, la directrice de l’organisation a appelé “toutes les parties en conflit de mettre fin au recrutement et à l’exploitation des enfants, à arrêter les attaques contre les infrastructures civiles et permettre à l’aide humanitaire d’arriver en toute sécurité et sans entrave ».

Henrietta Fore a exhorté les parties en conflit à parvenir d’urgence à un accord de paix global et durable avant la conférence de Berlin, dimanche.

Il est à rappeler que les forces de Haftar ont lancé, depuis le 4 avril, une offensive, en perte de vitesse, pour prendre le contrôle de Tripoli, faisant échouer les efforts des Nations Unies pour organiser une conférence de dialogue entre les Libyens.

SourceAgences

1 COMMENTAIRE

  1. Les forces gouvernementales libyennes ont annonce, mardi, avoir abattu un drone emirati en soutien aux forces du putschiste Khalifa Haftar, dans la ville de Misrata, a l est de la capitale Tripoli.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un reportage d’al-Jazeera pousse un haut responsable chypriote à démissionner

À Chypre, le président de la chambre des représentants, Demetris Syllouris, a présenté jeudi sa démission, suite à la publication d’un reportage, sur la...

Libye : Les routes vers al-Jofrah définitivement coupées alors que les 5+5 cherchent une...

En Libye, la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah a annoncé, aujourd’hui mardi, que «toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées»,...

Début de la 2e journée des pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5 à...

La 2e journée de la quatrième série de pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5, a débuté, mardi, au siège des Nations unies à Genève. C’est ce qui ressort de la...

Les Emirats arabes unis veulent ouvrir une ambassade en Israël

Les Emirats Arabes Unis ont exprimé, mardi, leur souhait d'ouvrir une ambassade en Israël, dans le but de renforcer les relations diplomatiques entre les...

Des parlementaires européens appellent au boycott du sommet du G20 présidé par l’Arabie saoudite

Des parlementaires européens ont appelé les dirigeants de leurs pays et les responsables de l'Union européenne à ne pas participer au Sommet du G20, qui se tiendra le...