21.3 C
New York
vendredi, mai 24, 2024

Buy now

spot_img

Avec ou sans trêve, Ankara maintiendra ses plans militaires pour la Libye

Courrier arabe

Un journal turc a déclaré qu’Ankara estimait que «Tripoli était une ligne rouge», avec ou sans l’application du cessez-le-feu en Libye, parlant des plans qu’elle a prévus au sujet de l’intervention militaire de ses troupes.

Le journal «Hürriyet Daily News» a signalé lors d’un rapport, publié jeudi, que «bien que le président turc «Recep Tayyip Erdogan» et son homologue russe «Vladimir Poutine» avaient annoncé le cessez-le-feu en Libye, à partir du 12 janvier prochain, les troupes turques se préparent toujours pour partir à Tripoli».

Que prévoit Ankara de faire en Libye ?

Le journal rapporta, selon des sources présidentielles, que l’armée turque s’installera dans un centre, qui sera construit à Tripoli, la capitale libyenne.

Il signala qu’il était prévu que le centre regroupe des chefs et des responsables des trois forces, terrestres, maritimes et aériennes, sous la direction d’un général au grade de commandant général.

«Hürriyet Daily News» expliqua que la Turquie avait programmé d’envoyer d’abord les militaires des forces aériennes et terrestres. Et parla de la formation d’un pont aérien entre la Turquie et la Libye, où les avions turcs atterriront.

Le plan tiendra avec ou sans cessez-le-feu

Le journal indiqua que «les préparatifs pour Tripoli seraient menés à terme, avec ou sans l’application du cessez-le-feu, car Ankara estimait que Tripoli était une ligne rouge».

Il expliqua qu’Ankara ne donnera jamais son feu vert, pour permettre au général à la retraite «Khalifa Haftar» de s’y imposer, en signalant que les Turques exploiteraient leurs troupes terrestres, maritimes et aériennes pour l’empêcher, au cas où il oserait se lancer dans une telle expérience.

De quelle assistance militaire parle-t-on ?

Selon le journal turc, des systèmes de défense anti-aérienne et des dispositifs de brouillage avaient été envoyés à Tripoli.

Et malgré les informations, qui parlent des militaires qui partent à Tripoli, Ankara, qui annonça qu’entre 35 à 40 militaires avaient été envoyés pour coordonner avec les forces de l’opération «Borkan al-Ghadab » (Volcan de la colère), bien avant l’approbation du texte, lui permettant d’envoyer officiellement des troupes en Libye, n’a toujours par révélé le nombre exacte des soldats qu’elle envisage de déployer sur les terres libyennes.

Toutefois, le journal nota qu’au moment où les préparatifs militaires s’organisaient, la Turquie collaborait avec la Russie, pour envisager une solution politique au plus vite possible.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici