22.2 C
New York
mardi, avril 16, 2024

Buy now

spot_img

Libye : Haftar se fait livrer des armes et des mercenaires de la Syrie alors que les Libyens au sud protestent contre la misère

En Libye, le porte-parole de la chambre opérationnelle Syrte al-Jofrah a déclaré que le Gouvernement d’union nationale GNA avait intercepté l’arrivée de 6 avions cargos depuis la Syrie vers l’est de la Libye, et au moment où les pertes engendrées par la fermeture des ports pétroliers ont franchis le cap des 8 milliards de dollars, la population du sud proteste contre les mauvaises conditions de vie.

Lors d’un bulletin informationnel publié par Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère), Abdelhadi Drah a déclaré : «4 avions sont arrivés vendredi dernier à Benghazi et deux autres sont arrivés samedi, depuis Lattaquié en Syrie», affirmant «qu’ils étaient tous chargés d’armes et de mercenaires syriens».

Le sud proteste contre les situations accablantes

Le centre informationnel de Volcan de la colère a publié également des images d’individus portants des drapeaux blancs, signalant «qu’elles appartenaient à des protestants à Sebha, la plus grande ville du sud libyen, qui protestaient contre les mauvaises conditions de vie».

Il nota que «les villes du sud libyen, contrôlées par Khalifa Haftar, traversaient des moments difficiles à l’ombre du manque de carburant et de l’argent liquide, ainsi que des coupures électriques prolongées et la propagation incontrôlées du coronavirus».

8 milliards de pertes

Dans un contexte lié, la compagnie pétrolière, National Oil Corporation (NOC), a annoncé que «les pertes engendrées par la fermeture illégales des ports pétroliers pour plus de 200 jours a franchi le cap des 8 milliards».

Elle signala que «que si le blocus de la production pétrolière continuait, elle entraînera la chute du dinar libyen face au dollar, car le stock du pays sera épuisé».

Rappelons que Ahmed al-Mismari, le porte-parole des milices de Haftar avait annoncé la fermeture des ports et des champs pétroliers en janvier, proclamant que les revenus des ventes du pétrole libyen soient placés dans un pays étranger, qu’un dispositif « transparent » pour gérer les dépenses soit placé avec des garanties internationales et que les comptes de la Banque centrale de Tripoli soient révisés, pour savoir où les revenus pétroliers des dernières années avaient été dépensés.

Bien que les États-Unis se soient mobilisés pour tenter de résoudre l’affaire, aucun progrès n’a été marqué à ce jour.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici