mardi, mai 11, 2021

Libye : Haftar suspend les exportations pétrolières, au niveau des ports du centre et de l’est du pays

Courrier arabe

Une source privée, à la compagnie nationale libyenne pétrolière, a affirmé que toutes les exportations du pétrole brut seraient suspendues, à partir d’aujourd’hui samedi 18 janvier, au niveau des ports pétroliers du centre et de l’est du pays, qui se trouvent sous le contrôle de «Khalifa Haftar».

La source a rapporté à la chaîne libyenne «Libya al-Ahrar» que «les employés des compagnies pétrolières et des ports pétroliers avaient reçu des ordres, leur demandant de suspendre toutes les opérations d’exportation».

Elle nota que les ordres avaient été donnés par «le chef des gardiens des structures pétrolières, de la région est, et le chef de la chambre opérationnelle de la ville de «Syrte», sous les ordres du général à la retraite «Khalifa Haftar»».

La source indiqua également que suite à une telle décision, la production nationale brute perdra, au moins, 700 mille barils par jour, engendrant une perte économique de plus de 47 millions de dollars par jour.

Par conséquent, ces pertes auront un impact direct sur l’économie nationale, allant de la chute du dinar libyen, à la baisse du pouvoir d’achat.

Redoutant une crise sans antécédents, les spécialistes proclament que des instances internationales envoient des observateurs, pour superviser les richesses nationales libyennes, en attendant qu’un gouvernement responsable et légitime en assure la direction.

Notons toutefois que la Libye, un riche pays pétrolier, est le troisième producteur du continent africain, avec en moyenne 1,7 millions de barils par jour, selon «l’Agence internationale de l’Energie» (AIE).

Il exporte environ 90% de sa production, dont 85% vont vers l’Europe. Ce qui fait de lui le deuxième pays exportateur d’or noir en Afrique, après le Nigéria.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos