jeudi, avril 22, 2021

Libye : L’ambassade américaine appelle Haftar au cessez-le-feu

Courrier arabe

L’ambassade des États-Unis en Libye a demandé l’arrêt des attaques lancées par le général libyen à la retraite Khalifa Haftar, sur l’aéroport de Maitika situé dans la capitale Tripoli, et à contenir immédiatement l’escalade militaire au pays.

Lors d’un communiqué diffusé hier, quelque temps après la nouvelle attaque sur l’unique aéroport civil dans la région, l’ambassade a noté que les raids aléatoires avaient placé les pèlerins libyens en danger, signalant que la sécurité de la navigation aérienne et de l’infrastructure, était vitale pour faciliter les transactions et les livraisons des aides humanitaires destinées aux libyens, et que toutes les parties du conflit, devraient respecter ces besoins, et les protéger.

L’ambassade a également appelé à un cessez-le-feu immédiat, et à contenir l’escalade militaire au pays, en revenant au dialogue sous l’égide des Nations unies, et tout en affichant son inquiétude au sujet de la non stabilité dans les axes de Tripoli, l’ambassade affirma son soutien à la trêve proposée par l’envoyé des Nations unies Ghassane Salamé, prévue dans la région à l’occasion de l’Aïd.

Par ailleurs, et dans un temps où des sources d’al-Jazeera avaient affirmé que les missiles provenaient des positions des milices de Khalifa Haftar au sud-est de la capitale, les autorités locales avaient dû suspendre la navigation, après que la piste d’atterrissage a été endommagée.

Rappelons qu’il y’a quelques jours, l’aéroport de Maitika a été ciblé par des raids aériens, alors que des centaines de fidèles s’apprêtaient à voyager pour effectuer le Hajj, où des témoins avaient raconté que les missiles avaient failli atteindre des avions qui se préparaient à décoller.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos