lundi, juin 27, 2022

Libye: l’armée expose les mines de Haftar démantelées dans les régions civiles

L’armée libyenne a exposé, jeudi à l’école militaire d’al-Hadba, les explosifs et les mines démantelés dans les quartiers résidentiels, dans le sud de la capitale Tripoli.

Les explosifs ont été exposés en présence du chef d’état-major libyen, Mohamed al-Sharif, le porte-parole de la Direction de l’ingénierie militaire, Omar Mohamed al-Rateb, le porte-parole de l’armée, Mohamed Gnounou, et des responsables militaires.

Al-Sharif a rendu hommage, lors de son allocution, aux membres des équipes militaires chargées du déminage et qui ont péri au cours de ces opérations.

Pour sa part, al-Rateb a indiqué, dans une déclaration à l’Agence Anadolu, que les engins explosifs avaient été implantés dans des régions habitées par des civils, sur une superficie de 600 km carrés, dont Aïn Zara, Salaheddine et l’aéroport de Tripoli.

Il a ajouté que « grâce à notre expérience, nous savons très bien comment l’organisation Daech avait procédé dans l’implantation des mines dans la ville de Syrte ».

Al-Rateb a assuré que ces mines avaient été placées par les mercenaires de la société russe « Wagner », alliée de Haftar.

Et de poursuivre, dans le même ordre d’idées, que « ces explosifs, placés dans le sud de la capitale, sont très développés et sont une fabrication 100% russe, contrairement à ce que faisait Daech en fabriquant les explosifs sur les terres libyennes ».

« Des messages en langue russe sont écrits sur les engins, ils sont conçus et fabriqués par des techniciens qui ont bénéficié de formations de très haut niveau, chose que les Libyens n’ont pas », a souligné le responsable militaire.

Pour sa part, Gnounou a indiqué que les combattants de l’opération « Volcan de la colère » ont été à la hauteur de la confiance que leur a accordé le gouvernement libyen, en repérant les mines et les engins et en les démantelant.

Le porte-parole de l’armée a ajouté que les exploits de l’armée libyenne constituent « un message adressé à ceux qui soutiennent le rebelle Haftar ou coopèrent avec lui ».

« Nous sommes forts et nous n’abandonnerons pas jusqu’à la libération de tout le territoire libyen et la fondation d’un Etat civil et moderne, nous ne permettrons pas une nouvelle militarisation de l’Etat car le sang des martyrs et légitimité de notre gouvernement sont une ligne rouge », a indiqué Gnounou.

Il a exprimé, entre autres, sa reconnaissance au gouvernement turc pour ce qu’il a offert comme aides logistiques et fourni comme formations au profit de l’armée libyenne et dans le démantèlement des explosifs et des mines.

Gnounou a assuré que « les aides turques ont été fournies en tout professionnalisme et sans enfreindre le droit humain ni les lois locales, régionales et internationales ».

SourceAgences

Dernières infos

Gaza: le Qatar alloue une aide financière à des familles démunies

Le Qatar a commencé, jeudi, à verser une aide...

Coupe du monde 2022: L’OTAN se déclare prête à soutenir le Qatar en matière de sécurité

L'Organisation du traité de l'Atlantique nord (OTAN) a annoncé,...

L’émir du Qatar se rend en Égypte pour une visite officielle

L'émir du Qatar, le Cheikh Tamim bin Hamad Al...

Tunisie: arrestation de l’ancien Premier ministre Hamadi Jebali

L’ancien Premier ministre tunisien, Hamadi Jebali, a été arrêté,...

À ne pas rater

Tunisie: le Président rencontre le ministre d’Etat émirati aux Affaires étrangères

Le président de la République tunisienne Kaïs Saïed a...

Les Émirats arabes unis affirment leur soutien à la Tunisie

Le président tunisien Kaïs Saïed a effectué, mercredi, un...

Investigations : «Un réseau médiatique monté contre le Qatar, voici les personnes cachées derrière lui»

Une investigation menée par Eekad (plateforme arabe d’investigations numériques)...

«Israël a placé des défenses antimissiles aux Émirats arabes unis et au Bahreïn», déclare un média hébreu  

Une chaîne israélienne a indiqué jeudi que «l’armée israélienne...

Parlementaire libyen : échec de la rencontre d’al-Mechri et Salah au Caire

Une source parlementaire libyenne a révélé, samedi, l'échec de la rencontre attendue entre le président du Haut Conseil d'État libyen, Khaled al-Mechri, et le...

L’ONU condamne les « discours de haine » en Libye

La Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) a condamné les "discours de haine" qui sévissent dans le pays. C'est ce qui ressort d'un...

Libye : Tripoli retrouve le calme après les affrontements armés de deux brigades militaires

La capitale libyenne, Tripoli, a retrouvé aujourd’hui son calme, après avoir été secouée, hier soir, par les affrontements armés de deux brigades militaires. Des médias...

Premier ministre libyen : Notre seule option est la tenue d’élections en Libye

Le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdelhamid Dbeibeh, a déclaré, dimanche, que la "seule option" pour son gouvernement est la tenue d'élections. C'est ce...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here