21.3 C
New York
vendredi, mai 24, 2024

Buy now

spot_img

Le Gouvernement d’union nationale libyen s’allie avec la Tunisie, l’Algérie et la Turquie

Courrier arabe

Le Gouvernement  (GNA) a déclaré qu’il prévoyait de demander officiellement, à la Turquie, de lui envoyer du soutien militaire, en annonçant qu’il collaborait avec la Tunisie, l’Algérie et la Turquie pour construire une alliance.

Lors d’une conférence de presse, tenue à l’occasion de sa visite à Tunis, juste après celle du président turc, Le ministre de l’Intérieur du GNA, « Fathi Bachagha», a signalé que «la chute de Tripoli entre les mains du général à la retraite «Khalifa Haftar» risquait d’avoir des répercussions négatives sur toute la région de l’Afrique du Nord».

Une nouvelle alliance verra bientôt le jour

Il indiqua que «le GNA refusait que la Libye soit détenues par une personne», en parlant de Haftar, dont l’offensive armée est soutenue par l’Egypte, les Émirats arabes unis (EAU), l’Arabie saoudite, ainsi que la France et la Russie.

De ce fait, il nota que le GNA était la seule autorité légitime au pays, et affirma que les Libyens refusaient le système militaire, et qu’ils étaient prêts à défendre l’état civil jusqu’à leur dernière goute de sang.

Le ministre signala également que «le GNA était reconnu par la Tunisie, l’Algérie, l’Égypte et le Conseil de coopération des États du Golfe», et parla d’une importante collaboration entretenue actuellement avec la Tunisie, l’Algérie et la Turquie, en vue de former une alliance, notant : «Nous ferons partie de la même alliance et nous protégerons la stabilité de la région».

Le GNA se tourne officiellement vers la Turquie

Et pour traiter avec les évolutions actuelles au pays, il déclara: «Le GNA prévoit de demander officiellement, aux Turques, de lui fournir un soutien militaire, pour faire face aux mercenaires combattants au nom de Haftar, et qui ont placé des bases et des aéroports, au service des étrangers».

«Bachagha» expliqua que «la position turque, vis-à-vis du conflit libyen n’était pas une ingérence», et signala que la Turquie était l’appui du GNA, selon l’accord qu’ils avaient conclu précédemment, pour protéger la stabilité du pays.

La Tunisie insiste à être neutre et nie toute alliance

Par ailleurs, et en réponse aux déclarations du ministre libyen, la responsable de la communication à la présidence tunisienne, «Rchida Nifar», a déclaré au journal local «Assabah News» que «la Tunisie insistait à tenir une position neutre, au sujet du conflit libyen, et qu’elle ne fera partie d’aucune alliance».

La responsable tunisienne avait déclaré être étonnée par les déclarations du ministre libyen, et affirma qu’elles étaient loin de représenter la position de la Tunisie.

Pour l’heure, l’Algérie n’a toujours pas commenté les propos, bien que plusieurs analystes excluent la possibilité qu’elle rejoigne une alliance avec la Turquie.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici