21.3 C
New York
vendredi, mai 24, 2024

Buy now

spot_img

 Libye: Le GNA s’impose au sud et ses forces quittent Syrte pour protéger 120 mille civils

Courrier arabe

Le Gouvernement d’union nationale (GNA) a annoncé, aujourd’hui mardi, que ces forces avaient pris le contrôle de nouvelles positions, quelques temps après que les Forces de protection de la ville de «Syrte» avaient attaqué des troupes multinationales, avant de se retirer pour protéger les civils.

Le porte-parole des forces du GNA, «Mohamed Qononou», a déclaré, selon le centre informationnel de l’opération militaire «Burkan al-Ghadab» (Volcan de la colère) affiliée au GNA: «Nos forces, dans la zone militaire de Tripoli, se sont imposées sur les positions des milices du criminel de guerre Haftar, y compris un hôpital de terrain».

Il indiqua qu’une Brigade des forces du GNA avait attaqué les milices de Haftar, soutenues par des mercenaires, dans l’axe «al-Khalatat», et affirma que des renforts arrivés vers «Syrte» avaient neutralisé des milices ennemies, qui tentaient d’avancer vers la région «Bouirat al-Hassoun».

Les Forces pro-GNA se retirent de «Syrte» pour protéger 120 mille civils

Entre temps, «Taha Hadid», le porte-parole des Forces de la protection de la ville de Syrte, a déclaré que les Forces de la protection avaient quitté la ville, pour éviter de mettre les civils en danger, et affirmant que le retrait s’était déroulé sans qu’il y ait des pertes.

«Taha Hadid» a précisé que «des cellules dormantes pro-Haftar, à l’intérieur de Syrte, avaient hier attaqué les forces gouvernementales, et ces dernières avaient du se retirer au lieu de combattre dans les rues de la ville avec des armes lourdes et exposer 120 mille citoyens au danger».

«Nos forces auraient pu tenir pour deux semaines, selon les dispositifs actuels et sans aucun soutien, sauf que les conséquences auraient été chère payées par les citoyens», avait-il ajouté.

Sur ce, il importe de noter que les milices de Haftar avaient prétendu hier lundi, avoir pris le contrôle de Syrte, deux jours après le massacre des attaques qu’elles avaient mené contre l’académie militaire de Tripoli, tuant 30 de ses étudiants et blessant 33 autres.

Et au moment où des médias avaient rapporté que les milices de Haftar avaient pris le contrôle de plusieurs régions à Syrte, citant la basa aérienne «al-Kardabia» et certaines positions militaires au sud de la ville, «Liv Dingov», le responsable du Comité russe de communication, chargé de la résolution du dossier libyen, avait affirmé que les forces du GNA tenaient le contrôle total de Syrte, et avait noté qu’elles avaient capturé des dizaines de prisonniers, repris plus de 20 positions militaires et tué environ 50 des milices combattant pour Haftar.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici