mardi, octobre 20, 2020

Libye : Le Qatar dénonce la prise d’assaut d’un port pétrolier par les milices de Haftar

Courrier arabe

Le Qatar a fortement dénoncé la prise d’assaut du port de l’est libyen «al-Zouitya», par les milices du général à la retraite «Khalifa Haftar», qui avaient, hier samedi, bloqué son exportation pétrolière.

C’est aujourd’hui, dimanche, dès la matinée, que le ministère qatari des Affaires étrangères nota lors d’un communiqué: «Les richesses du pays appartiennent au peuple libyen, aucune des parties n’a le droit de les utiliser comme outils de pression».

Les civils innocents encaissent les frais des conflits armés

Il s’est également intéressé à la situation humanitaire au pays, indiquant: «Dans ce contexte, nous rappelons la souffrance des milliers de réfugiés innocents, touchés par la guerre menée par les groupes armés hors la loi», redoutant une crise dans la région, si la situation ne s’arrange pas au plus vite.

Le communiqué a appelé la communauté internationale et le Conseil de sécurité des Nations unis à assumer leurs engagements, «en culpabilisant tous les groupes armés hors la loi, et en conservant l’unité et la sécurité des terres libyennes, à commencer par l’ancrage des normes juridiques et politiques, pour construire un État civil».

Le Qatar insiste sur la voie politique

Et au sujet du conflit au pays, il a insisté sur le dialogue et les choix politiques, signalant: «Le début de la résolution en Libye se concrétisera avec le retour au chemin politique et le travail pour la construction des institutions gouvernementales civiles et militaires, à travers une entente nationale».

Rappelons toutefois que vendredi soir, le port «al-Zouitya» avait été pris d’assaut par des centaines d’hommes armés, alliés à Khalifa Haftar, obligeant les employés de le fermer.

Ils avaient plus tard annoncé, lors d’un communiqué, avoir l’intention de bloquer l’exportation du pétrole brut de tous les ports du centre et de l’est du pays.

Actuellement plusieurs spécialistes économiques redoutent que la suspension des exports pétroliers influe l’économie nationale libyenne, et appellent à ce que des mesures soient prises au plus vite, avant que les citoyens n’en subissent les répercussions.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...