lundi, janvier 18, 2021

Libye : les Émirats arabes unis seraient impliqués dans le massacre de l’académie militaire de Tripoli, selon BBC

Courrier arabe

Le réseau britannique du BBC a révélé de nouvelles preuves, concernant le massacre où 26 étudiants libyens de l’académie militaire de Tripoli avaient été tués, en janvier dernier, affirmant qu’un drone émirati était le coupable.

BBC indiqua que «les Émirats arabes unis (EAU) avaient déployé des drones et des avions militaires pour soutenir leurs alliés libyens», affirmant que «l’Égypte avait autorisé les EAU à utiliser les bases aériennes qui se trouvent sur les frontières avec la Libye».

«Lors de la frappe, le 4 janvier dernier, les forces de Haftar encerclaient la capitale Tripoli, mais Haftar à l’époque avait nié avoir toute liaison avec l’attaque, et signala que les étudiants furent ciblés par un raid local», expliqua BBC, en évoquant les raisons qui l’ont poussé à mener sa propre enquête.

BBC signala que «les enquêtes que l’équipe BBC Africa avaient tenues trouvèrent que l’attaque des étudiants militaires avait été menée par un missile air-sol de fabrication chinoise, connu sous le nom Blue Arrow 7, et fut lancée depuis un drone de type Wing Loong II».

«L’enquête a aussi trouvé qu’à l’époque des massacres, les drones de type Wing Loong II décollaient seulement depuis la base aérienne al-Khadem, et affirmèrent que les EAU avaient assuré la fourniture et le pilotage des drones qui se trouvaient sur place», avait précisé BBC.

Le réseau britannique nota également «avoir trouvé un registre d’armes démontrant que les EAU avaient acheté 15 drones de type Wing Loong II et 350 missile de type Arrow 7».

Rappelons que le massacre s’est produit un soir, alors qu’un groupe d’étudiants se rassemblait pour aller vers leur dortoir. La frappe avait fait 26 morts parmi les étudiants de l’académie militaire de Tripoli, et plusieurs autres blessés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos