mardi, mai 17, 2022

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Poutine et Zelensky félicitent Macron pour sa réélection

Le président russe Vladimir Poutine a félicité son homologue...

Libye : Les parlementaires de Tripoli boycottent la réunion organisée au Caire

Courrier arabe

Les parlementaires libyens de Tripoli la capitale ont refusé de participer à la réunion parlementaire organisée par l’Égypte, estimant que «ce pays voisin n’était pas neutre, lors de la guerre menée contre les régions libyennes internes, qui refusaient la domination militaire», alors que le parlement à Tobrouk n’a communiqué aucune réponse au sujet de leur invitation.

Lors d’un communiqué publié hier soir, sur la page officielle du Rassemblement des parlementaires de Tripoli, ils notèrent que la réunion, programmée quelques jours, avant l’Assemblée parlementaire prévue à Berlin «n‘avait aucun intérêt», signalant qu’elle était imprécise et n’avait aucune agenda.

Au sujet du conflit libyen, Le Rassemblement signala que «le comportement adopté par l’Égypte ne le qualifiait pas à lancer une initiative pour résoudre la crise libyenne», déclarant que «pour que la Libye envisage d’accepter sa médiation, le Caire devra renoncer à ses précédentes positions, et  condamner les violations sur Tripoli, et proclamer leur arrêt immédiat».

Le parlement de Tobrouk revient à la scène   

De sa part, un député libyen a levé le voile sur le plan mis en place par les Égyptiens, et expliqua que «l’Égypte cherchait à racheter les députés au parlement de Tobrouk, qui soutiennent Khalifa Haftar, pour représenter la Libye à la réunion».

Il indiqua que «la réunion du Caire prévoyait, comme solution à la crise libyenne, de choisir une ville du pays, qui accueillera un dialogue, lors de laquelle un gouvernement d’union nationale sera annoncé par le parlement libyen de Tobrouk», et signala que le nouveau gouvernement, et le parlement se chargeront d’organiser des élections publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos