19.4 C
New York
vendredi, mai 24, 2024

Buy now

spot_img

Libye: l’ONU met en garde contre tout acte provocateur, malgré le progrès des pourparlers de Genève

L’envoyé de l’ONU en Libye a fait part jeudi de progrès au quatrième jour des pourparlers entre les parties libyennes réunies à Genève afin de parvenir à un cessez-le-feu.

« Des progrès ont été faits sur plusieurs questions importantes et nous avons devant nous un nombre important de points de convergence », a déclaré le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU en Libye, Ghassan Salamé, lors d’une conférence de presse au Palais des Nations.

L’Office des Nations Unies à Genève accueille depuis lundi les réunions de la Commission militaire conjointe libyenne. Le gouvernement d’accord national de Fayez al-Sarraj reconnu par l’ONU et l’Armée nationale libyenne dirigée par Khalifa Haftar ont chacun dépêché cinq représentants militaires de haut rang pour cette réunion dans la ville suisse organisée sous la médiation de l’envoyé onusien en Libye.

M. Salamé, qui dirige également la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), s’est félicité du « haut degré de professionnalisme » dont ont fait preuves les délégations libyennes dans la discussion des « points souvent techniques » liés au cessez-le-feu.

Le représentant spécial a toutefois souligné que la réussite des négociations à Genève dépend également de l’évolution de la situation militaire en Libye.

« Durant ces pourparlers, les négociateurs seraient très certainement aidés par plus de calme sur les fronts et par l’absence de tout acte – tout acte provocateur – sur le plan militaire de la part de toutes les parties au conflit », a-t-il dit. Un calme qui, selon M. Salamé, permettraient aux délégations présentes en Suisse « de progresser dans un environnement aussi rationnel et modéré que possible ».

Depuis Genève, l’envoyé onusien a indiqué que la partie économique et financière des pourparlers libyens débuteront le 9 février au Caire, en Egypte.

M. Salamé a reconnu devant les journalistes que la partie politique des pourparlers « est un peu à la traine parce que nous attendons que les deux délégations sélectionnent leurs représentants ».

Il s’est dit confiant sur le fait que les 40 participants sélectionnés seront présents à Genève pour le début du dialogue politique prévu le 26 février.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici