8.5 C
New York
dimanche, mars 3, 2024

Buy now

spot_img

Libye: Misurata bombardée par Haftar pour avoir soutenu Tripoli

Courrier arabe

En Libye, des chasseurs de guerres appartenant aux milices du général à la retraite Khalifa Haftar, ont mené hier une série de raids aériens sur la ville de Misurata, fidèle alliée du Gouvernement d’union nationale (GNA), dans une tentation de briser l’alliance, et d’affaiblir la résistance à Tripoli la capitale.

Lors d’un communiqué diffusé aujourd’hui, la direction générale des milices des Haftar a déclaré, que «11 raids aériens ont été lancés sur les secteurs de la défense aérienne au siège de l’école de l’aviation de la ville».

À son tour, «Ahmed el-Mesmari» le porte-parole des milices, a noté que «les raids avaient ciblé des structures au sein de l’école, qui étaient utilisées pour lancer des drones», parlant également de la destruction de la chambre de contrôle, et de plusieurs entrepôts de missiles.

El-Mesmari qui avait accusé le GNA «de soutenir les fractions terroristes au sud», a affirmé que les milices se rassemblaient à l’entrée de la ville, s’apprêtant à la conquérir dans les prochaines heures.

Tentations de division  

Le communiqué des milices affirma que le GNA avait fait de Misurata une cible légale pour les chasseurs de Haftar, mentionnant que «les raids pouvaient s’arrêtés si les citoyens restaient neutres, et s’abstenaient de fournir les aides aux forces du GNA».

De son côté, un haut responsable gouvernemental libyen a rapporté au site informationnel «al-Araby al-Jadeed», que des plans égyptiens étaient en action, pour pousser le conseil militaire de la ville à négocier avec Haftar pour mettre fin aux affrontements interminables dans les axes de Tripoli.

Par ailleurs, l’analyste politique libyen «Said al-Jaouachi» a signalé que «les attaques aériennes féroces sur Misurata, faisaient partie du plan qui vise à isoler les forces de la ville, vue qu’elles entravaient l’avancée des milices vers Tripoli».

L’extension de la défaite

Said al-Jaouachi expliqua que «le communiqué de Haftar représentait clairement ses ambitions soutenues actuellement par l’Égypte», affirmant «qu’il témoignait de la force de la ville de Misurata, et qu’il excluait la possibilité de sa chute dans les mains des rebelles, tant que les soldats, sur tous les fronts tenaient bon», il estima que les violents bombardements étaient en représailles aux échecs encaissés à Murzeg, notant que Haftar se battait loin des axes de Tripoli, qui commencent à se calmer depuis quelque temps.

Dernièrement, les forces de la protection du sud, sous la direction du GNA avaient annoncées leur la prise total du contrôle de la ville de Murzeg, soulignant avoir «chasser les milices armées qui la contrôlaient», une victoire chère payée, car elle engendra la mort de 90 civils, et l’exode de plus de 1200 autres, selon les statistiques du comité des Nations unies.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici