19.8 C
New York
mercredi, mai 22, 2024

Buy now

spot_img

Libye: Un drone émirati fait tomber des morts, et le GNA appelle des pays amis au soutien

Courrier arabe

En Libye, un drone émirati, au service du général à la retraite «Khalifa Haftar», a fait tomber plusieurs morts, suite à un raid mené sur la ville de «Syrte», au moment où le Gouvernement d’union nationale (GAN), qui annonça le progrès de ses forces dans la région de «Tarhouna», a sollicité l’appui militaire de cinq pays amis.

Le porte-parole des forces de protection de la ville de «Syrte», alliées au GNA a annoncé que 5 des membres des forces avaient été tués, et que 2 autres avaient été grièvement blessés, lors d’un raid de drone émirati mené sur la ville.

Il expliqua aux médias, que le raid se présentait au moment où des troupes de milices armées se rassemblaient dans l’est de la ville, se préparant à l’envahir.

Tarhouna, la forteresse tenue par Haftar

L’opération militaire «Borkan al-Ghadab» (Volcan de la colère), affiliée au GNA, a annoncé que les forces de la protection de Tarhona, sous ses ordres, «avaient chassé aujourd’hui samedi, des troupes combattant au nom de Khalifa Haftar, dans la zone de «al-Dawoun», dans la région de «Tarhouna»».

De sa part, le journal libyen «al-Marsad» allié à Khalifa Haftar, a rapporté selon des sources, que les troupes de Haftar avaient lancé des attaques aériennes sur les forces du GNA, à «al-Dawoun», et affirma que ces dernières s’étaient retirées vers «Mislata» dans l’est libyen.

Le GNA appelle les pays amis
Par ailleurs, et dans le même contexte des évolutions, le GNA a appelé cinq pays, qu’il qualifia «d’amis», de lui fournir une aide militaire pour repousser les attaques de Haftar.

Le bureau informationnel de «Fayez al-Sarraj», le président du GNA, a signalé que ce dernier «avait envoyé une lettre aux présidents de cinq pays : les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Italie, l’Algérie et la Turquie».

«Al-Sarraj a demandé à ces pays amis, d’activer la convention de collaboration sécuritaire, pour intercepter les attaques lancées contre Tripoli, par tout groupe armé actif en dehors de la légitimité de l’État», avait noté le bureau du président libyen.

Notons toutefois, que cette demande se présente au lendemain de la nouvelle, transmise par la GNA, qui avait annoncé «l’approbation de l’activation de la convention de collaboration militaire», signée récemment avec la Turquie.

Pour l’heure aucun des pays concernés n’a lancé de commentaire, bien que les observateurs redoutent que ses évolutions ne fassent entraîner la Libye vers la dépendance diplomatique et militaire, qui engendreront la division d’un riche pays pétrolier.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici