mardi, octobre 26, 2021

Libye : Un médecin tué lors d’un raid mené par la milice de Haftar au sud de Tripoli

Le gouvernement libyen a annoncé, vendredi, la mort d’un médecin, victime d’un obus tiré par les milices du chef de guerre libyen, Khalifa Haftar, au sud de Tripoli.

C’est ce qui ressort d’un communiqué publié sur la page officielle Facebook du centre des médias de l’opération « Volcan de la colère », relevant du gouvernement libyen d’entente nationale, internationalement reconnu.

Le communiqué indique que « le Dr Abdel Moneim Bougaffa, Neurochirurgien, est tombé en martyr après avoir été ciblé par un obus tiré par la milice terroriste de Haftar, alors qu’il était en route pour inspecter sa maison à Ain Zara, avant de se rendre à son poste à l’hôpital universitaire de Tripoli. »

Bien que la milice de Haftar ait annoncé, le 21 mars, avoir approuvé une trêve humanitaire visant à lutter contre le coronavirus, elle poursuit une offensive, qui a commencé le 4 avril 2019, pour prendre le contrôle de la capitale, siège du gouvernement internationalement reconnu.

En réponse aux violations en cours, le gouvernement libyen a lancé, le 26 mars, l’opération Tempête de paix contre la milice de Haftar, qui conteste la légitimité et l’autorité du gouvernement d’entente nationale, reconnu par la communauté internationale.

Dans le cadre de l’opération Tempête de paix, les forces gouvernementales ont réussi, lundi, à reprendre un certain nombre de villes aux milices de Haftar, notamment Sabrata et Sorman, contrôlant ainsi toute la côte ouest du pays jusqu’à la frontière tunisienne.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos