dimanche, novembre 29, 2020

MEE: Hemiti envoie ses soldats pour combattre avec Haftar

Courrier arabe

Le site informationnel britannique «The Middle East Eye» a déclaré que plus de mille soldats des Forces de soutien rapide soudanaises (RSF), étaient arrivés la semaine dernière, dans l’est de la Libye, pour combattre aux côté du général libyen à la retraite Khalifa Haftar, contre les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA).

Un rapport publié par le site a dévoilé que «l’effectif des combattants RSF pouvait s’élever à 4 mille soldats durant les mois à venir», affirmant que «des documents émiratis démontraient des ordres étaient communiqués aux forces de l’air, pour transmettre les combattants soudanais en Libye, à travers l’Érythrée voisine».

Le rapport expose également des documents signés en mai dernier, par le vice-président du Conseil militaire transitionnel soudanais (CMT) Mohamed Hamdane Dagalo alias «Hemiti», qui prouvent que le transfert des RSF pour soutenir Haftar faisait partie d’un accord de 6 milliards de dollars, conclu entre le CMT et la société canadienne «Dickens & Madson», dont le propriétaire est l’ancien agent des renseignements secrets israéliens «Ari Ben Menashe».

Un soutien énuméré

Le site explique que selon l’accord, «Dickens & Madson» collectait l’argent au profit du CMT, à travers un soutien militaire assuré en Libye, et qui fut généreusement payé par Haftar.

Middle East Eye nota à travers d’autres documents, que la même compagnie était chargée de la propagande de plusieurs parties libyennes, y compris les milices de Khalifa Haftar, et ce depuis la chute du gouvernement de Kadhafi en 2011, indiquant également, selon les documents obtenus par le bureau américain de la loi d’enregistrement des clients étrangers, que c’est en 2015, que Khalifa Haftar était devenu un «des clients principaux» chez Ari Ben Menashe.

Le site signale à la fin du rapport, que la société canadienne leur avait promis une reconnaissance internationale, et un soutien convoité aux États-Unis et en Russie, en plus d’une subvention militaire estimée à 500 millions de dollars assurée par Moscow.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Une chaîne émiratie coupable d’atteinte à la vie privée, pour avoir diffusé les aveux...

L’Office of communication (Ofcom), au Royaume-Uni, a jugé, lundi, que «la chaîne émiratie, «Abu Dhabi TV», était coupable de violations à la vie privée,...

L’ambassadeur du sultanat d’Oman à Paris : «La crise du Golfe prendra bientôt sa fin»...

L’ambassadeur du sultanat d'Oman à Paris, Gazi al-Rawas, a déclaré, mercredi, que son pays se battait pour conserver l’union du Conseil Coopératif du Golfe...

Allemagne : 3 organisations de la société civile intentent un procès contre le régime...

Des organisations de la société civile ont intenté un procès en Allemagne contre le régime d’al-Assad, accusé d'avoir utilisé des armes chimiques lors de...

Égypte : l’ONU condamne des « arrestations punitives » contre des défenseurs des droits de l’homme

Des experts des Nations unies en matière de droits de l'homme ont condamné, vendredi, ce qu'ils considèrent comme des "arrestations punitives" contre des défenseurs...

Députée libyenne : une session officielle du Parlement libyen prévue pour le 7 décembre...

Une députée libyenne a révélé, samedi, que les députés de la Chambre des représentants ont convenu de tenir une session officielle du Conseil le...