21.2 C
New York
vendredi, juin 14, 2024

Buy now

spot_img

«Pour leurs crimes commis, en Libye, les Émirats arabes unis seront jugés par la loi internationale», déclare le GNA

Courrier arabe

Le ministère libyen des Affaires étrangères a affirmé que les Émirats arabes unis (EAU) seront poursuivis par la loi internationale, à cause des destructions qu’elles ont infligées à la Libye et aux civils innocents.

Lors d’une interview, tenue avec l’agence de presse «Anadolu», le porte-parole du ministère, «Mohamed al-Hadi al-Kablaoui» a affirmé, en parlant de la crise de son pays, que son gouvernement s’attachait à une résolution politique. «Mais l’autre partie insiste à prendre un autre chemin, et il ne nous laisse pas d’autre choix», avait-il souligné, en parlant du général à la retraite «Khalifa Haftar», qui refuse de se plier aux termes du cessez-le-feu imposé au pays depuis le 12 janvier dernier.

Les EAU… Une machine de destruction

Le porte-parole libyen aborda ensuite le sujet de l’implication des EAU dans le conflit libyen, et expliqua: «L’implication des EAU dans notre pays, aux côtés des milices de Haftar, est négative, nocive et dénoncée. Les EAU seront poursuivis par la loi internationale, pour les crimes qu’ils ont commis dans notre pays. Ils ont tués des innocents et nous demanderons un dédommagement international, car ils ont causé beaucoup de souffrances à nos citoyens».

Il ajouta à ce sujet, d’un ton ferme: «Un mouvement civil se forme pour préparer des dossiers légaux et détecter les violations commises par les EAU à l’encontre des civils, dont le tragique massacre de l’académie militaire à Tripoli, où 32 étudiants avaient péris, suite à un bombardement de drone émirati. Tout cela, sera traité par la loi internationale, pour punir et juger les EAU», affirmant que son gouvernement était déterminé à poursuivre l’affaire jusqu’au bout.

Les EAU se sont fixés des buts en Libye  

«Mohamed al-Kablaoui» parla également des buts que cherchent les EAU à atteindre en armant les milices de Haftar, indiquant: «Ils soutiennent la contre-révolution et cherchent à entraver le parcours démocratique et civil en Libye. Ils ne veulent pas que les peuples de la région soient libres, leur plan a commencé, en Égypte, et ils veulent s’assurer qu’aucun autre pays ne pourra exporter la liberté et les droits aux peuples de la région».

Il souligna que les EAU convoitaient également d’importants enjeux économiques, en Libye, et affirma qu’Abu Dhabi cherchait à contrôler les ports libyens, qui représentent une porte d’accès vers l’Afrique, et qui pourront, une fois investis, fournir des revenus inestimables, selon les spécialistes économiques.

Rappelons que le GNA avait déjà accusé les EAU de soutenir l’avancée des milices de Haftar, et d’être à l’origine de plusieurs crimes et violations, commis à l’encontre des civils innocents, à la marge du silence international et l’immobilité des envoyés onusiens.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici