24.3 C
New York
jeudi, juillet 25, 2024

Buy now

spot_img

Soudan: Les négociations reprennent et Hamidati accuse les pays étrangers  

Courrier arabe

Le Conseil militaire transitionnel a annoncé la reprise des négociations avec les Force de la Liberté et du Changement (FLC), à partir de demain, dimanche, affirmant qu’un gouvernement sera formé à partir de personnalités indépendantes.

Après que le mouvement de contestation eu appelé, tôt ce matin, à une désobéissance civile à partir de jeudi, le Conseil a annoncé, quelques heures plus tard, dans un communiqué officiel, que les négociations se poursuivront à partir de demain, afin de pouvoir trouver une solution politique au plus vite.

Hamidati attaque

De sa part, le vice-président du Conseil, et le chef des forces d’intervention rapide Mohamed Hamdane Daklou, dit «Hamidati», avait déclaré que les forces de l’ordre avaient pu arrêter les criminels qui avaient assassiné, lundi, les manifestants dans la place de contestation.

Hamidati, lors d’un discours, cet après-midi, à Khartoum, a annoncé: «les coupables sont arrêtés, ils ont fourni des aveux judiciaires qui seront bientôt diffusés à travers les médias».

Il continue en accusant des pays étrangers de mener des compagnes organisées contre les forces d’intervention rapide, signalant que ses troupes font partie intégrante de la révolution, et que toute atteinte à leur égard cible directement la révolution.

Hamidati mentionne, également, que «le Soudan est un pays riche, et qu’à la banque centrale de Khartoum se trouve des réserves estimées à des millions de dollars», affirmant que son pays «n’aura besoin de l’argent d’aucun parti pour se reconstruire».

Notant que l’Arabie saoudite et les Émirats arabes unis sont les seuls pays ayant promis une aide financière au Soudan, cependant les accusations du vice-président du Conseil, sont incompréhensibles pour les manifestants, qui ne font toujours pas confiance aux militaires et préfèrent rester méfiants.

Jeudi, les manifestants avaient retiré les barricades et les barrages sur les routes et les chemins de fer, mais ils sont toujours sur la place de contestation à attendre ce que les jours à venir vont leurs offrir.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Khartoum : une manifestation contre la normalisation avec Israël

Des dizaines de Soudanais ont organisé, dimanche, un rassemblement dans la capitale, Khartoum, pour protester contre la visite du ministre israélien des Affaires étrangères...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Le Soudan et un consortium d’entreprises émiraties signent un accord commercial

Le gouvernement soudanais et un consortium d'entreprises émiraties ont signé un accord pour développer un port sur la mer Rouge, d'une valeur de 6...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici