mardi, octobre 20, 2020

Soudan : Les noms des candidats civils sont enfin dévoilés

Courrier arabe

Des sources proches du mouvement contestataire soudanais, les Forces de la Liberté et du Changement (FLC) ont dévoilé les noms des candidats présentés pour former le Conseil souverain, et celui des ministres, ainsi que leurs présidents.

Selon le site d’informations «al-Jazeera.net», le FLC a choisi «Ali Abdellah Hamdouk» un médecin professeur de 67 ans pour le poste de président du conseil des ministres, tenant compte de sa carrière économique et de ses relations diplomatiques, à l’issu de sa longue collaboration avec plusieurs organisations internationales et régionales.

Les sources du site ont également cité «Muntassir al-Tayeb», un professeur à l’université de médecine de Khartoum comme représentant, aux côtés de 6 autres candidats à la formation du Conseil souverain, ajoutant les noms de «Fadoua Abderrahmane Taha», une professeure d’histoire à l’université de Khartoum, ainsi que l’ex-ministre des Affaires étrangères «Ibrahim Taha Ayoub», et le porte-parole de l’Association des professionnels soudanais (APS) «Babakar Fayçal».

Une autre source a affirmé que les négociations au sujet du Conseil législatif se poursuivaient entre les deux parties, signalant que le FLC insistait à avoir 67% des sièges, selon le premier accord conclu avec les militaires.

Les mêmes sources ont indiqué que les deux groupes négociateurs se sont accordés sur l’exclusion des partisans de l’ancien régime, leur interdisant toute participation à la formation ou à l’appartenance aux structures de la phase transitionnelle.

Il convient de noter que depuis la destitution du président Omar el-Béchir, le Conseil militaire transitionnel est en tête du pouvoir au Soudan, et bien que la contestation insiste sur une autorité civile au pays, les militaires insistent sur leur part du pouvoir et refusent d’être marginaliser.

Face à de telles évolutions, les Soudanais à Khartoum comme partout ailleurs, espèrent une liberté démocratique proche et rêvent d’une abolition radicale de la dictature militaire qui emprisonne le pays depuis plus de 30 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...