lundi, février 6, 2023

Soudan : l’opposition rejette les conclusions de l’enquête sur la dispersion meurtrière du sit-in de Khartoum

Courrier Arabe

Selon le chef de la commission d’enquête sur la dispersion meurtrière du sit-in de Khartoum Mawlana Fath Errahmane, il s’est avéré que deux officiers des forces d’appui rapide (RSF) et de sécurité n’ayant reçu aucune directive ont décidé de nettoyer la zone de la capitale connu sous le nom « Colombie ».

Il explique que ces deux officiers ont été instruits de ne pas intervenir, mais ils ont désobéi aux ordres et ont mobilisé les forces anti-émeute liées aux forces d’appui rapide, et leur ont ordonné de flageller les manifestants.

Fath Errahmane a précisé que ces forces de sécurité ont outrepassé leurs rôles en faisant irruption dans la place du sit-in et en tirant, entraînant la mort de dizaines de personnes.

Le président de la commission d’investigation a déclaré que 87 personnes ont été tuées et 168 autres blessées le 3 juin dernier lors de cette dispersion du sit-in.

Toutefois, il faut noter que ce bilan contredit celui établit par la Commission centrale des médecins soudanais qui a dénombré plus de 120 morts et près de 500 blessés.

Les Forces de Liberté et du Changement rejettent ces conclusions

De leur côté, les Forces de Liberté et du Changement, fer de lance de la révolution au Soudan, ont rejeté les résultats de la commission d’investigation liée au parquet général, insistant sur la nécessité d’ouvrir une enquête indépendante avec un contrôle régional.

Le parti du congrès national a indiqué dans un communiqué: « comme attendu, la commission d’investigation ne nous a pas déçu. Elle a publié un rapport rédigé dans le seul but de dissimuler les faits et les enterrer sous les décombres ».

Le leader dans les Forces de Liberté et du Changement Abass Madani a écrit sur sa page Facebook: « les conclusions de la commission d’investigation ne pourront pas empêcher l’établissement d’une commission d’enquête indépendante ».

La reprise des négociations

Des médias soudanais ont annoncé que la reprise des négociations entre le Conseil militaire et les Forces de Liberté et du Changement est prévue ce samedi.

Le parti du Congrès national a publié le projet de Constitution à négocier portant notamment sur la période de transition et les pouvoirs conférés au Conseil souverain et au premier ministre. Cependant, le Conseil militaire n’a émis aucun commentaire officiel au sujet de ce projet.

Le 17 juillet dernier, les deux parties ont signé l’accord sur la déclaration politique, tandis que la déclaration constitutionnelle a été reportée à une date ultérieure.

Pendant ce temps, le chef adjoint du Conseil militaire Mohamed Hamdan Dogolo et des membres des Forces de Liberté et du Changement sont arrivés à Juba, capitale du Soudan de sud.

Une source a affirmé à Al-Jazeera que la délégation va rencontrer des chefs de factions armées qui n’ont pas participé aux pourparlers de Khartoum. Cette rencontre vise à les convaincre de rejoindre les négociations.

Dernières infos

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un...

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail...

Le président du Tchad inaugure l’ambassade de son pays en Israël

Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Le Soudan et un consortium d’entreprises émiraties signent un accord commercial

Le gouvernement soudanais et un consortium d'entreprises émiraties ont signé un accord pour développer un port sur la mer Rouge, d'une valeur de 6...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here