vendredi, octobre 23, 2020

Soudan : Un désaccord et un coup d’état déjoué, la veille de l’annonce politique de la phase transitionnelle

Courrier arabe

Au sujet soudanais, le médiateur de l’Union africaine a déclaré que le mouvement des Forces de la Liberté et du Changement (FLC) s’était accordé avec le Conseil militaire transitionnel (CMT) sur l’annonce politique des composants de la phase transitionnelle, dans un temps où des sources parlent de points de désaccords, et le CMT annonce une série d’interpellations suite à une tentation de coup d’état.

Bien que le médiateur africain a annoncé que les deux parties se réuniraient demain pour conformer la version finale de l’accord, une source proche des parties soudanaises a déclaré au site «al-Jazeera.net» que 3 questions empêchaient la formulation de l’accord final, expliquant que le principal point de désaccord était l’identité du 11ème membre du Conseil souverain.

La source ajouta que le conseil législatif constitue un point mort pour les militaires, qui espèrent un texte qui dénommera le conseil comme superviseur de la loi sans lui attribuer d’autorités à en émettre, alors que le FLC proclame un conseil avec toutes les autorités disponibles, signalant que le CMT avait toujours du mal à digéré les 67% des 300 sièges attribués au FLC, contre seulement 33% pour le restes des partis.

Notant que les militaires cherchaient à mentionner dans le texte de l’accord «des compétences nationales indépendantes», comme conditions imposées aux membres, tandis que l’opposition insistait sur «des compétences nationales».

Un coup d’état déjoué

Entre temps, le CMT a annoncé l’interpellation de plusieurs officiers appartenant à l’armée, et à des dispositifs de sécurité, à l’ombre des planifications manigancées pour lancer un coup d’état militaire.

A ce sujet, le président du comité de sécurité et de défense au CMT, le colonel, Jamal Eddine Omar, a déclaré que «la tentation a été interceptée et déjouée, nos forces ont arrêté environs 20 officiers et sous-officiers impliqués dans l’affaire», signalant que l’organisateur est toujours recherché.

Notant que précédemment, le CMT avait annoncé le démantèlement de plusieurs réseaux à l’origine de complots pour programmer des coups d’états contre lui et son gouvernement, et qu’il avait affirmé au nom de son porte-parole, Chams Eddine Kabachi, que les responsables étaient identifiés et placés sous surveillance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : une partie de l’Europe se referme face à la résurgence du virus

L'Europe se referme de plus en plus pour contrer la nouvelle vague de Covid-19, à l'instar de la République tchèque où le gouvernement a annoncé des restrictions aux...

L’Égypte tente de renouer avec l’Arabie saoudite, après un désaccord remontant à la crise du...

Des sources diplomatiques ont signalé que «des communications étaient en cours entre l’Égypte et l’Arabie saoudite, après un long silence radio à l’ombre de...

Un avion israélien atterrit à l’aéroport de la capitale soudanaise

Un site électronique israélien a rapporté, mercredi soir, qu’un avion israélien a atterri à l'aéroport de la capitale soudanaise Khartoum, dans le cadre des...

Le Qatar appelle à intervention internationale concernant la construction des unités coloniales israéliennes en...

Le parlement qatari a appelé, hier mercredi, à «une intervention internationale urgente pour mettre fin à la construction des colonisations israéliennes réalisées sur les...

Voici l’identité de l’espion des Émirats arabes unis arrêté en Turquie  

La télévision officielle turque «TRT» a mentionné, mardi, que le service des renseignements secrets (MIT) avait arrêté un Jordanien d’origine palestinienne accusé d’espionnage au...