26.8 C
New York
mardi, mai 28, 2024

Buy now

spot_img

Soudan : Un désaccord et un coup d’état déjoué, la veille de l’annonce politique de la phase transitionnelle

Courrier arabe

Au sujet soudanais, le médiateur de l’Union africaine a déclaré que le mouvement des Forces de la Liberté et du Changement (FLC) s’était accordé avec le Conseil militaire transitionnel (CMT) sur l’annonce politique des composants de la phase transitionnelle, dans un temps où des sources parlent de points de désaccords, et le CMT annonce une série d’interpellations suite à une tentation de coup d’état.

Bien que le médiateur africain a annoncé que les deux parties se réuniraient demain pour conformer la version finale de l’accord, une source proche des parties soudanaises a déclaré au site «al-Jazeera.net» que 3 questions empêchaient la formulation de l’accord final, expliquant que le principal point de désaccord était l’identité du 11ème membre du Conseil souverain.

La source ajouta que le conseil législatif constitue un point mort pour les militaires, qui espèrent un texte qui dénommera le conseil comme superviseur de la loi sans lui attribuer d’autorités à en émettre, alors que le FLC proclame un conseil avec toutes les autorités disponibles, signalant que le CMT avait toujours du mal à digéré les 67% des 300 sièges attribués au FLC, contre seulement 33% pour le restes des partis.

Notant que les militaires cherchaient à mentionner dans le texte de l’accord «des compétences nationales indépendantes», comme conditions imposées aux membres, tandis que l’opposition insistait sur «des compétences nationales».

Un coup d’état déjoué

Entre temps, le CMT a annoncé l’interpellation de plusieurs officiers appartenant à l’armée, et à des dispositifs de sécurité, à l’ombre des planifications manigancées pour lancer un coup d’état militaire.

A ce sujet, le président du comité de sécurité et de défense au CMT, le colonel, Jamal Eddine Omar, a déclaré que «la tentation a été interceptée et déjouée, nos forces ont arrêté environs 20 officiers et sous-officiers impliqués dans l’affaire», signalant que l’organisateur est toujours recherché.

Notant que précédemment, le CMT avait annoncé le démantèlement de plusieurs réseaux à l’origine de complots pour programmer des coups d’états contre lui et son gouvernement, et qu’il avait affirmé au nom de son porte-parole, Chams Eddine Kabachi, que les responsables étaient identifiés et placés sous surveillance.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Khartoum : une manifestation contre la normalisation avec Israël

Des dizaines de Soudanais ont organisé, dimanche, un rassemblement dans la capitale, Khartoum, pour protester contre la visite du ministre israélien des Affaires étrangères...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Le Soudan et un consortium d’entreprises émiraties signent un accord commercial

Le gouvernement soudanais et un consortium d'entreprises émiraties ont signé un accord pour développer un port sur la mer Rouge, d'une valeur de 6...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici