mercredi, juin 16, 2021

Sources : «Discussions sérieuses et conflits épicés rythment le forum du dialogue libyen en Tunisie»

Courrier arabe

Des sources privées ont raconté que «la troisième session du forum du dialogue libyen qui se tient en Tunisie, avait discuté les spécialités du Conseil présidentiel et celles du Premier ministre du futur gouvernement d’union nationale», tout en soulignant que «des conflits et des désaccords se sont déclenchés entre les participants»

Les sources à l’intérieur du forum ont raconté à la chaîne libyenne, Libya al-Ahrar, que «le premier et le deuxième jour du dialogue furent rythmés par des désaccords qui ont divisé les participants», signalant que «les conflits tournaient principalement autour du parcours constitutionnel et des postes souverains au sein du futur gouvernement».

«Les participants avaient également eu du mal à s’arranger sur le contenu de la loi de la grâce générale proposée par le parlement de Tobrouk, dans la feuille de route», avaient raconté les sources, en soulignant que «d’autres conflits furent déclenchés lorsque certaines conventions et quelques traités furent évoqués».

Les discussions du futur gouvernement

Selon les sources, «des propositions ont été avancées par les participants, pour surmonter les conflits suggérant de traiter le dossier de la constitution, selon le parcours de Bouznika, d’ajouter un comité constitutionnel et de sursoir la discussion des conventions et des traités, jusqu’à la fin de la phase préparatoire».

Aussi, la chaîne affirma, selon d’autres sources qu’«il était fort probable que les participants se résignent à conclure un accord final pour tracer une feuille de route, composée de 7 clauses».

«La feuille de route finale, sera insérée dans l’annonce constitutionnelle, puis présentée au Conseil de sécurité de l’ONU, pour que les entités officielles qui en découlent puissent jouir d’une légitimité temporaire», avaient-elles expliqué.

Des médias indiquèrent «qu’une feuille de route avait été proposée par les Nations unies et présenté aux participants du forum qui se tient en Tunisie», mais il semblerait, selon les sources, que «les négociateurs libyens insistent à exprimer leur propre vision du futur de leur pays».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos