23.2 C
New York
mercredi, juin 19, 2024

Buy now

spot_img

Un responsable libyen : l’Égypte et les Émirats arabes unis complotent pour mener un coup d’État au pays

Courrier arabe

Le président du haut conseil de l’État libyen «Khaled al-Mechri» a accusé, dimanche,  l’Égypte de comploter pour mener un coup d’État dans son pays. Il affirma également que son gouvernement avait demandé l’appui de la Turquie, pour faire face aux milices, alimentées par les Émirats arabes unis (EAU).

Lors de déclarations, fournies à la chaîne d’information «al-Jazeera», «Khaled al-Mechri» signala que les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA), reconnu internationalement, «pouvaient défendre Tripoli, Syrte, Misrata et al-Zaouia», et nota: «Nous voulons seulement que la Turquie établisse l’équilibre des forces sur terrain».

Quel rôle la Turquie va-t-elle joué en Libye ?

Le GNA avait officiellement demandé le soutien militaire de la Turquie, au milieu d’informations, affirmant que l’envoi des troupes turques en Libye s’effectuera dès jeudi prochain.

Le responsable du GNA affirma sur ce: «Nous n’appelons pas la Turquie à combattre à notre place, nous nous sommes dirigés vers les Turques, après que «Haftar» et «Aguila Salah Issa» se sont servi du soutien de la France et de l’Italie, ainsi que celui de l’Égypte et des EAU, depuis 2014».

Il ajouta: «Les autres pays n’ont pas bougé, et ont refusé de nous écouter», et expliqua que le GNA responsabilisait la communauté internationale «qui ne voit en nous que le pétrole et le terrorisme» avait-il déploré.

Il indiqua également, que son gouvernement en avait assez de parler de légitimité, et qu’il avait décidé de s’allier avec la Turquie, la partie qui lui permettra de la conserver.

La Libye semble compter sur ses pays voisins

Quant au sujet des relations qu’entretient la Libye avec ses pays voisins, «al-Mechri» nota: «Nous sommes liés à la Tunisie et à l’Algérie, par des relations économiques et des intérêts communs. Nous n’avons pas besoin de former des alliances, nous travaillerons seulement à collaborer avec nos voisins».

Et en parlant de l’Égypte, il signala que le président égyptien «Abdel Fatah al-Sissi», avait pris le camp de Khalifa Haftar et accusé le président du GNA «Fayez al-Sarraj» d’alliance avec les groupes terroristes.

Il nota ainsi, au sujet des probabilités de l’envoi de troupes par le Caire, pour appuyer les milices de Haftar: «L’Algérie n’acceptera jamais la présence de troupes égyptiennes sur ses frontières. Je suis optimiste, et la crise en Libye prendra bientôt fin».

Vers la fin, il affirma que «2020 sera l’année de la délivrance de la Libye. Nous voyons de nos propres yeux, que l’axe du mal construit par «ben Zayed» contre le printemps arabe commence à s’effondrer».

Il indiqua que le général libyen à la retraite «Khalifa Haftar» n’avait plus de place, dans les futures arrangements politiques, et signala: «Haftar appartient désormais au passé, même pour ses alliés».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici