19.8 C
New York
lundi, juin 17, 2024

Buy now

spot_img

Une manifestation soudanaise fait huit morts et plusieurs blessés, au moment où Hemiti est au Caire  

Courrier arabe

Le vice-président du Conseil militaire transitionnel (CMT) a prévu aujourd’hui de rencontrer le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi au Caire, dans un temps où huit citoyens soudanais ont été tués et plusieurs autres blessés après avoir été ciblés par des tireurs d’élite, au nord de Cardavane, alors qu’ils participaient à des manifestations de collégiens dans la ville d’al-Abyadh.

Le Comité central des médecins soudanais a annoncé que parmi les morts se trouvait un infirmier, et quatre étudiants, tandis que d’autres sources soudanaises parlaient de plusieurs blessés dans les rangs des manifestants, affirmant que le nombre des décès pouvait augmenter.

Et bien que le communiqué du comité n’avait pas évoqué l’appartenance des snipers, les manifestants ont déclaré qu’ils faisaient partie des Forces de soutien rapide (RSF), sans que le CMT ne commente l’incident jusqu’à cette heure.

Protestations meurtrières

La population s’était manifesté en protestant contre le rapport du comité d’enquête sur les événements de la dispersion du sit-in, mais aussi contre les coupures électriques qui durent plusieurs heures, et la cherté du pain, des provisions et de l’essence.

Dans ce contexte, le site informationnel soudanais «Page news» a noté que «le gouverneur de Cardavane avait imposait le couvre-feu dans la région, en plus de la fermeture des écoles, et ce jusqu’à nouvel ordre».

Le rapport du comité d’enquête

Le président du comité d’enquête sur les événements de la dispersion du sit-in «Moulana Fatah al-Rahmane» a déclaré: «87 personnes ont été tués, et 168 autre blessés en juin dernier, alors que les forces de l’ordre tentaient de disperser un sit-in», signalant que 17 des personnes décédées de trouvaient à l’intérieur de la place du sit-in, et que 48 des blessés ont été touché par balles.

Un rapport boycotté par les Forces de la Liberté et du Changement (FLC), qui a insisté sur une enquête menée par une partie indépendante, sous supervision régionale.

Hemiti au Caire

Ces évolutions se présentent au moment où Mohamed Hamdane Dagalo, alias «Hemiti» a décidé de partir en visite en Égypte, où il a prévu d’importantes discussions avec le président Abdel Fatah al-Sissi.

Une troisième d’un responsable soudanais, en moins de deux mois, laissant selon les observateurs internationaux, ouvrir les portes des pronostics de l’ingérence, du complot, et de la contre révolution.

Sachant qu’al-Sissi est un dictateur putschiste qui dirige son pays d’un point de fer, les conseils qu’il pourra fournir à Hemiti, risquent fort de ne pas être au goût des révolutionnaires soudanais assoiffés de liberté.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Khartoum : une manifestation contre la normalisation avec Israël

Des dizaines de Soudanais ont organisé, dimanche, un rassemblement dans la capitale, Khartoum, pour protester contre la visite du ministre israélien des Affaires étrangères...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Le Soudan et un consortium d’entreprises émiraties signent un accord commercial

Le gouvernement soudanais et un consortium d'entreprises émiraties ont signé un accord pour développer un port sur la mer Rouge, d'une valeur de 6...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici