jeudi, juin 24, 2021

Une ONG accuse les Émirats arabes unis d’avoir créé des prisons secrètes au Yémen

Courrier arabe

Lundi, l’organisation de défense des droits de l’homme, Sam Rights and Liberties, a accusé les Émirats arabes unis d’avoir créé des prisons secrètes de torture au Yémen, et a appelé l’Assemblée générale des Nations Unies et le Conseil de sécurité à envoyer des commissions d’enquête au Yémen, afin de mettre fin à la torture et aux détentions illégales qui règnent dans ces prisons.

L’organisation a affirmé, dans un communiqué publié sur son site web, que ces prisons détenaient des milliers de Yéménites dont des opposants politiques, des tenants d’opinions et même des civils.

Sam a récolté les témoignages de certains d’entre eux qui affirment avoir été détenus de force et torturés dans une prison secrète dans la ville d’Al-Khokha, sous le contrôle de la «Neuvième Brigade des Géants», financée par les Emirats arabes unis (EAU).

Par le passé, Human Rights Watch et Associated Press ont affirmé que les Émirats arabes unis et leur alliés locaux “Les forces d’élite du Hadramaout” et “les forces d’élite de la ceinture de sécurité“ administraient des prisons secrètes de torture dans le sud du Yémen, et ont souligné que certains prisonniers avaient affirmé avoir été battus, abusés sexuellement et même brûlés.

Notons que le Yémen subit, depuis six ans, de graves violations des droits fondamentaux au vu de la guerre sanglante entre les forces gouvernementales soutenues par la coalition dirigée par l’Arabie saoudite et les EAU, et les fourgués soutenus par l’Iran.

Les organisations affirment que les violations les plus atroces et les plus dangereuses sont infligées au sein des prisons créées par les Émirats arabes unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos