-0.7 C
New York
vendredi, mars 1, 2024

Buy now

spot_img

WSJ: l’Arabie Saoudite cherche à engager des négociations avec les Houthis sans pour autant paraître « faible »

Courrier arabe

Un responsable saoudien a déclaré au quotidien américain « Wall Street Journal » que son pays examine des propositions de pourparlers directs avec les Houthis, assurant que le royaume ne souhaite pas être entraîné dans une guerre prolongée au Yémen.

En même temps, poursuit le même interlocuteur, l’Arabie saoudite ne veut pas paraître « faible » ou affectée par cette guerre.

Le quotidien américain a indiqué que les Houthis ont proposé secrètement à l’Arabie saoudite de suspendre provisoirement leurs attaques. Des diplomates ont estimé que cette mesure reflète la volonté de certains dirigeants houthis à prendre leur distance vis-à-vis de l’Iran.

Toutefois, l’Arabie saoudite demeure méfiante quant aux véritables intentions des Houthis, et veut s’assurer qu’ils sont capables d’appliquer un cessez-le-feu.

Le journal américain pense que Riyad cherche une solution politique pour mettre fin à la guerre au Yémen qui a terni sa réputation aux États-Unis à cause du grand nombre de victimes civiles.

Vers la fin de juillet dernier, un rapport de l’ONU a établi une liste noire de violations des droits de l’enfant perpétrées par la coalition de l’Arabie saoudite et des Émirats Arabes Unis. Il a recensé 1689 cas de meurtres et de mutilations d’enfants durant l’année 2018.

Le rapport onusien a assuré que la coalition dirigée par l’Arabie saoudite est responsable de la mort de 720 enfants. La majorité d’entre eux ont été tués dans des raids aériens. Les Houthis quant à eux, sont responsables de la mort de 398 personnes.

Auparavant, « The New York Times » avait dévoilé que le récent retrait émirati de plusieurs régions du Yémen a transformé cette guerre en « bourbier pour le prince héritier Mohammed Ben Salmane ».

Rappelons que la guerre civile au Yémen se poursuit depuis 5 ans entre la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite et les Houthis appuyés par l’Iran, entraînant ainsi des dizaines de milliers de victimes civiles et créant  » la pire crise humanitaire au monde  » selon l’ONU.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Arabie saoudite : Des ONG demandent la libération des deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020

Des organisations humanitaires saoudiennes ont appelé les autorités saoudiennes à libérer les deux Saoudiens contributeurs de Wikipédia, interpellés depuis 2020 pour leurs publications sur...

Arabie saoudite : Des prisonniers en grève de la faim pour dénoncer des procès inéquitables

En Arabie saoudite, des détenus ont entamé une grève de la faim pour protester contre les condamnations arbitraires dont ils ont été victimes suite...

Arabie saoudite : Une campagne d’interpellation cible les Syriens du royaume

Des militants ont signalé, jeudi, que «les autorités saoudiennes ont lancé une campagne d’interpellation, ciblant des Syriens résidents au pays». Le célèbre compte "Mo’takali al-rai"...

«Les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement», voici les révélations d’un sondage du WINEP

L’Institut de Washington pour la politique du Proche-Orient (WINEP) a signalé que «les Saoudiens sont en colère contre leur gouvernement et ne sont pas...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici