mardi, février 7, 2023

Yémen: le Conseil présidentiel accuse les Houthis d’escalade militaire sur tous les fronts

Le Conseil présidentiel au Yémen a accusé, jeudi, le groupe Houthi « d’escalade militaire » sur tous les fronts.

L’agence de presse officielle yéménite a affirmé, citant un membre du Conseil présidentiel le général de division Sultan Ali Al-Arada, que le Conseil « a respecté la trêve et fait des concessions afin de la prolonger, pour le bien des Yéménites qui souffrent déjà depuis plusieurs années ».

Il a ajouté que « tous ces efforts ont été balayés d’un revers de main par la milice houthie, qui n’a pas tardé à rejeter les propositions des Nations Unies, à travers des attaques massives sur tous les fronts ».

« Cette escalade reflète le refus du groupe houthi de toutes les initiatives de paix et démontre que ses décisions dépendent entièrement de Téhéran », a-t-il ajouté sans donner plus de détails.

Jusqu’à 17h00 (GMT), le groupe Houthi n’a émis aucun commentaire officiel à ce sujet.

Plus tôt dans la journée de ce jeudi, le groupe Houthi a renouvelé son refus de prolonger la trêve au Yémen, revendiquant le versement des salaires des employés civils et militaires de l’État par le Trésor public.

Environ un demi-million d’employés dans les zones contrôlées par les Houthis n’ont pas reçu de salaire, en raison des répercussions de la guerre et des dissensus au sein de la Banque centrale du Yémen.

Le Conseil politique suprême des rebelles houthis a annoncé, dans un communiqué publié au terme d’une réunion dans la capitale, Sanaa, dimanche, son rejet d’une proposition de l’ONU visant à prolonger la trêve, estimant qu’elle « ne répondait pas aux revendications des Yéménites ».

Le cessez-le-feu annoncé le 2 avril, sous l’égide des Nations unies, a pris fin au Yémen, le 2 octobre.

Le Yémen est en proie à la violence et à l’instabilité depuis 2014, lorsque les rebelles houthis, alliés de l’Iran, ont pris le contrôle de la majeure partie du pays, y compris la capitale Sanaa.

Une coalition conduite par l’Arabie saoudite est entrée en guerre au début de 2015 pour ramener le gouvernement yéménite au pouvoir.

Le conflit, qui dure depuis huit ans, a engendré l’une des pires crises humanitaires au monde.

SourceAgences

Dernières infos

Environ 5 mille morts dans les séismes en Turquie et en Syrie

Environ 5 mille personnes ont été tuées et des...

Khartoum : une manifestation contre la normalisation avec Israël

Des dizaines de Soudanais ont organisé, dimanche, un rassemblement...

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un...

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Les enfants du Yémen, des jeunes combattants écrasés sur les premières lignes du front

Plusieurs rapports internationaux ont indiqué que «les enfants du Yémen, recrutés pour combattre aux côtés des groupes armés, se font envoyés sur les premières...

Yémen: la vie de 40 mille personnes atteintes d’anémie est en danger à cause du manque de médicaments

Le groupe yéménite houthi a annoncé ce jeudi que la vie de 40 000 personnes atteintes d'anémie falciforme, dans les zones qu’il contrôle, était...

Inondations au Yémen : des aides alimentaires qataries au profit de 815 familles

Qatar Charity a annoncé dimanche avoir distribué une aide alimentaire au profit de 815 familles touchées par les pluies torrentielles dans le gouvernorat de...

Guerre au Yémen : 92 enfants ont été tués depuis début 2022

Environ une centaine d'enfants ont été tués au Yémen depuis le début de cette année, à la suite de la guerre qui a éclaté...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here