24.8 C
New York
dimanche, juillet 21, 2024

Buy now

spot_img

Yémen : les navires pétroliers sonts autorisés à entrer au port d’Al-Hodeïda

Le gouvernement yéménite a annoncé, à l’aube de ce mercredi, qu’un certain nombre de navires pétroliers seront autorisés à accoster dans le port d’Al-Hodeïda, pour « des raisons humanitaires », tandis que le groupe « Houthi » a déclaré que les navires ne sont pas encore entrés dans ledit port, jusqu’à l’heure.

C’est ce qui est ressorti d’un post publié par le ministre yéménite des Affaires étrangères et des Expatriés, Ahmed Awad ben Moubarak, sur son compte Twitter.

« Malgré la violation continuelle par les Houthis de l’Accord de Stockholm de 2018, le gouvernement yéménite a autorisé aujourd’hui un certain nombre de pétroliers à entrer dans Al-Hodeïda », a-t-il écrit.

Il a également ajouté que « cette décision a été prise pour alléger la situation humanitaire actuelle », sans donner de plus amples détails sur le nombre de navires et de leurs cargaisons.

Cependant, Ammar Al-Adrai, directeur exécutif de la compagnie ‘Yemen Oil’ (actuellement sous le contrôle des Houthis), a déclaré mercredi dans un tweet : «Jusqu’à maintenant, les pétroliers n’ont pas été autorisés à entrer dans le port d’Al-Hodeïda ».

Et Al-Adrai d’ajouter : « Tous les navires saisis sont bloqués au large de Jizan (sud de l’Arabie saoudite) depuis plus de six mois, malgré l’obtention des autorisations de l’ONU. Ils seront libérés à contre cœur et seulement deux ou trois navires auront une permission d’entrée ».

Les zones contrôlées par les Houthis souffrent sporadiquement d’une grande pénurie de carburant. Le groupe houthi accuse la Coalition arabe et le gouvernement yéménite d’avoir saisi des navires pétroliers et d’empêcher leur entrée dans le port d’Al-Hodeïda.

Le gouvernement yéménite exige que tous les revenus provenant des navires entrant dans le port d’Al-Hodeïda soient déposés sur un compte qui n’est pas sous le contrôle des Houthis. Il exige aussi que ces mêmes revenus soient utilisés pour payer les salaires des employés dans tout le Yémen.

La guerre au Yémen en cours pour la sixième année a coûté la vie à 233 000 personnes, tandis que 80% de la population d’environ 30 millions de personnes dépend de l’aide pour survivre dans la pire crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies.

SourceAgences

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Les enfants du Yémen, des jeunes combattants écrasés sur les premières lignes du front

Plusieurs rapports internationaux ont indiqué que «les enfants du Yémen, recrutés pour combattre aux côtés des groupes armés, se font envoyés sur les premières...

Yémen: la vie de 40 mille personnes atteintes d’anémie est en danger à cause du manque de médicaments

Le groupe yéménite houthi a annoncé ce jeudi que la vie de 40 000 personnes atteintes d'anémie falciforme, dans les zones qu’il contrôle, était...

Inondations au Yémen : des aides alimentaires qataries au profit de 815 familles

Qatar Charity a annoncé dimanche avoir distribué une aide alimentaire au profit de 815 familles touchées par les pluies torrentielles dans le gouvernorat de...

Guerre au Yémen : 92 enfants ont été tués depuis début 2022

Environ une centaine d'enfants ont été tués au Yémen depuis le début de cette année, à la suite de la guerre qui a éclaté...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici