23.2 C
New York
mardi, juin 25, 2024

Buy now

spot_img

Yémen: Manifestation pour dénoncer la dégradation des services à Ta’iz

Des dizaines de Yéménites ont manifesté, jeudi, dans la ville de Ta’iz (sud-ouest), pour dénoncer la dégradation des services et l’inflation, à un moment où 3 civils ont été tués dans les bombardements saoudiens contre le nord du pays.

Des dizaines de personnes se sont rassemblées lors d’une marche massive organisée à l’Avenue Jamal, dans le centre-ville, en réponse à un appel de militants, selon l’Agence Anadolu.

Les manifestants ont scandé des slogans dénonçant la dégradation des services et les prix élevés des produits de base et de l’électricité.

Ils ont également brandi des banderoles sur lesquels ils ont écrit :  »Le cartel de la corruption et la cherté n’est autre que la milice Houthi » et  »Nous voulons d’un État qui prend et donne ».

L’activiste Jamil Al-Abssi a déclaré à l’Agence Anadolu, en marge de sa participation à l’événement, que « l’objectif de la manifestation est de lutter contre la corruption et les corrompus, ainsi que de dénoncer la détérioration des services ».

Il a ajouté :  »La situation continue de se détériorer et a touché tous les secteurs dans un silence total des autorités concernées, du gouvernement et de la Coalition. Nous leur disons : « Cela suffit. Nous devons sortir et manifester ».

Mercredi soir, le Comité de sécurité de Ta’iz (dirigé par le gouverneur) a exprimé dans un communiqué, son attachement au respect de la liberté d’expression et du droit aux manifestations pacifiques pour condamner toute forme de corruption.

Le communiqué a également appelé les organisateurs de la manifestation à respecter l’ordre public, et à ne pas porter atteinte à la stabilité de l’Etat, avertissant qu’  »il ne tolérera pas ceux qui sont tentés de nuire à la sécurité ».

Le Yémen endure, depuis plus de 7 ans, une guerre entre les forces pro-gouvernementales (soutenues par une coalition militaire arabe dirigée par l’Arabie saoudite) et les Houthis (soutenus par l’Iran), qui contrôlent des provinces, dont la capitale, Sanaa, depuis septembre 2014.

80% de la population, soit environ 30 millions de personnes, sont devenues dépendantes de l’aide pour survivre, dans la pire crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Les enfants du Yémen, des jeunes combattants écrasés sur les premières lignes du front

Plusieurs rapports internationaux ont indiqué que «les enfants du Yémen, recrutés pour combattre aux côtés des groupes armés, se font envoyés sur les premières...

Yémen: la vie de 40 mille personnes atteintes d’anémie est en danger à cause du manque de médicaments

Le groupe yéménite houthi a annoncé ce jeudi que la vie de 40 000 personnes atteintes d'anémie falciforme, dans les zones qu’il contrôle, était...

Inondations au Yémen : des aides alimentaires qataries au profit de 815 familles

Qatar Charity a annoncé dimanche avoir distribué une aide alimentaire au profit de 815 familles touchées par les pluies torrentielles dans le gouvernorat de...

Guerre au Yémen : 92 enfants ont été tués depuis début 2022

Environ une centaine d'enfants ont été tués au Yémen depuis le début de cette année, à la suite de la guerre qui a éclaté...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici