mercredi, avril 14, 2021

Irak : Le consulat iranien incendié par les chiites de «Najaf»

Courrier arabe

Mercredi, un couvre-feu a été imposé par les autorités irakiennes, dans la ville sainte de «Najaf», après que des manifestants avaient incendié le consulat iranien, dénonçant le gouvernement du pays et son parrain iranien.

Des séquences vidéos, circulant sur les réseaux sociaux ont démontré des protestants levant le drapeau irakien au toit du consulat iranien, dans la ville sainte, visitée chaque année par des milliers de fidèles Iraniens.

De leur part, des médias locaux ont rapporté que des manifestants avaient envahi le consulat, et l’avaient incendié, signalant que «la commission iranienne qui s’y trouvait avait quitté l’immeuble, 10 minutes avant les faits».

Un couvre-feu pour limiter les dégâts  

Suite à ces évolutions, la direction de la police locale à «Najaf» indiqua lors d’un communiqué, que les autorités avaient décidé d’instaurer un couvre-feu dans toute la région, et ce, jusqu’à nouvel ordre.

De son côté, «Louay al-Yassiri» le gouverneur de «Najaf» annonça que toutes les directions de la région avaient été fermées jeudi, à cause des routes bloquées par les manifestants.

Dans ce contexte, il convient de noter que depuis le déclenchement des manifestations en Irak, en octobre dernier, la population ne cesse de proclamer le départ des symboles iraniens qui contrôles le pays, et refusent sa présence au pays, allant même jusqu’à fermer les frontières terrestres qui les lient.

Notons cependant que le mouvement populaire fut violemment accueilli par le gouvernement, dont les forces, soutenues par des milices iraniennes, tuèrent plus 350 personnes, et blessèrent des milliers, sorties pacifiquement seulement pour demander une vie digne, dans l’un des riches pays pétrolier au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos