Des appels en Tunisie ont été lancés par les partisans du candidat Kais Saied arrivé en tête du premier tour des élections présidentielles, en faveur du boycott de la chaîne de télévision Al-Hiwar al-Tounssi, l’accusant de prendre parti contre leur candidat, notamment par les analystes de la chaîne tels que Mohammed Boughelab, Lotfi al-Ammari et Sniya al-Dahmani.

Ces appels ont été lancés par des jeunes enthousiastes et des professeurs d’université partisans de ce candidat. Le professeur Mongi Mabrouki a écrit sur son compte Twitter: « ne voyez-vous pas que le boycott de la chaîne Al-Hiwar al-Tounssi est un premier pas dans la campagne électorale pour notre candidat Kais Saied ».

Pour sa part, l’avocat Abdelwahed Yahyaoui a considéré: « ce qui se passe avec la chaîne Al-Hiwar al-Tounssi est intéressant. Après avoir réussi à balayer le système, le tour des médias du système est venu. La démocratie est en train de créer ses propres moyens pour se défendre ».

La page Facebook de la chaîne Al-Hiwar al-Tounssi a perdu 1 million de ses abonnés en l’espace de deux jours. De son côté, Sami al-Fahri, le propriétaire de la chaîne en question a affirmé qu’il craint que cette « violence virtuelle » ne se transforme en une « violence réelle » alors que le candidat Kais Saied n’est pas encore élu.

Il est à noter que la chaîne Al-Hiwar al-Tounssi a montré une partialité flagrante en faveur du ministre de la Défense et candidat aux élections AbdelKarim Zubaidi arrivé en quatrième position. La chaîne a eu un entretien avec lui quelques heures avant d’observer le silence électoral, ce qui a été considéré par beaucoup comme une tentative de pousser l’électeur tunisien à voter pour Zubaidi.

Rappelons que le professeur en droit constitutionnel et candidat indépendant Kais Saied et l’homme d’affaires incarcéré pour fraude fiscale et blanchiment d’argent Nabil Karoui, fondateur du parti « Au cœur de la Tunisie », sont qualifiés pour le deuxième tour des élections présidentielles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here