26.3 C
New York
jeudi, mai 23, 2024

Buy now

spot_img

«Berenice»… Une base militaire égyptienne équipée par les Émirats arabes unis pour faire face à la Turquie

Courrier arabe

Une source militaire égyptienne a annoncé que les troupes égyptiennes, déployées près des côtes yéménites, avaient été rappelées vers la nouvelle base égyptienne «Berenice», signalant que la base avait été équipée par les Émirats arabes unis (EAU) pour faire face à l’intervention militaire turque en Libye.

La source signala que la haute direction des forces armées égyptiennes avait ordonné le regroupement des forces égyptiennes vers «Berenice», la plus importante base militaire sur les côtes de la Mer Rouge, qui se trouve dans l’extrême sud égyptien.

Une base pour ancrer la présence

Elle indiqua que la construction de la base militaire «Berenice», dans la région de la Mer Rouge, assurait une position permanente aux troupes de la coalition arabe, qui pourront désormais garder un œil tranquille, sur le Yémen.

La cérémonie d’ouverture fut célébrée, mercredi dernier, avec la présence du président égyptien «Abdel Fatah al-Sissi», du prince héritier des EAU, «Mohamed ben Zayed» et du vice-ministre saoudien de la Défense, «Khaled ben Salmane», ainsi que plusieurs autres personnalités.

Démonstration de force

La cérémonie fut animée par des de manœuvres conjointes, organisées par les Égyptiens et les Émiratis, «un tableau qui visait à afficher l’alliance militaire des deux pays», avaient ajouté les sources, qui signalent que la base avait été équipée grâce à la collaboration émirato-saoudienne.

La base avait été remplie d’armes, de missiles et de chasseurs, pour lancer un message aux Turques, qui préparent leur engagement sur les terres libyennes, s’opposant à l’influence émirati et saoudienne dans la région» avaient-elles noté.

Pour la vision de l’Égypte ou d’Israël ?  

Par ailleurs, un communiqué de la présidence égyptienne avait signalé: «La base de «Berenice» avait été construite pour assurer la sécurité des côtes égyptiennes du sud, ainsi que des investissements économiques et des richesses naturelles. Elle sécurisera également la navigation maritime internationale, au niveau de l’axe de la Mer Rouge et des zones économiques liées au canal Suez, tous cela dans le cadre de la vision du future Égypte de 2030».

De son côté, la chaîne israélienne «Chaîne 12» estima que l’immense base militaire avait été construite par l’Égypte pour «aider Israël».

Elle nota, lors de l’une de ses émissions, qu’«en plus de l’évènement historique, marqué par la distribution du gaz israélien vers l’Égypte, la construction de la base militaire qui élargira la présence égyptienne, se présente pour assurer la sécurité d’Israël, dont la présence est très limitée, au niveau de cet espace».

La chaîne israélienne indiqua que «la base fut construite pour contrôler les navigations maritimes égyptiennes, et pour empêcher l’Iran de parvenir à ses fins au Yémen, en appuyant le groupe des Houthis et en menaçant les routes», soulignant que de tels engagements étaient très importants pour Tel-Aviv.

Barrer la route à la propagation turque 

Toutefois, il convient de signaler que la base de «Berenice», avec sa superficie de 150 mille Feddan (630 Hectares), selon les autorités égyptiennes, englobe une base maritime et une base aérienne. Et en plus d’un hôpital militaire et d’un nombre d’unités de combats, elle est équipée de terrains d’entraînements, d’un quai commercial, d’une station pour recevoir les passagers et de plusieurs quais réservés aux usages divers.

Son projet de construction fut lancé en 2017, après qu’Ankara avait signé un accord avec l’ancien président soudanais, «Omar el-Béchir», pour obtenir les droits de développer l’île de «Swaken», située près des côtes saoudiennes.

Et alors que des informations affirment qu’ils y avaient construit une base militaire, la Turquie insiste à nier les déclarations des rapports, et prétend, à ce jour, qu’elle ne fait qu’aider la population et développer l’économie de l’île.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye rejette la décision de l’Egypte concernant la démarcation des frontières maritimes

La Libye a rejeté, vendredi, la décision prise par l'Égypte le 11 décembre de délimiter unilatéralement les frontières maritimes entre les deux pays. "Cette démarcation...

Tunisie: Saïed se réunit avec le Premier ministre libyen

Le Président de la République de Tunisie, Kais Saïed a reçu, mercredi, le chef du gouvernement d'union nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, en présence de...

Algérie-Tunisie: Lamamra reçu à Tunis par Saïed

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a effectué, ce samedi, une visite de travail en Tunisie en sa qualité d'envoyé spécial du...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici