8.5 C
New York
dimanche, mars 3, 2024

Buy now

spot_img

Coincés au Golfe, la galère des travailleurs égyptiens empire de jour en jour

Courrier arabe

Des milliers de travailleurs égyptiens coincés en Arabie saoudite, au Bahreïn et au Qatar appellent les autorités de leur pays à prendre des mesures urgentes pour les rapatrier, alors que le Caire a refusé d’accueillir un avion espagnol loué par Doha, pour rapatrier certains d’entre eux.

Il est vrai que la crise du coronavirus a poussé les pays du monde à prendre des mesures excessives pour limiter la propagation de la pandémie. Et c’est ainsi que nombreux se sont vu obliger de couper toutes leurs liaisons aériennes et maritimes avec l’étranger.

Ce choix bien qu’entrepris pour le bien des citoyens a néanmoins été à l’origine du pire cauchemar de beaucoup d’entre eux, qui se sont retrouvé coincés dans les aéroports. Certes tous les gouvernements ont rapatrié leurs ressortissants, mais celui de l’Égypte ne semble pas se préoccuper d’eux, les abandonnant par milliers dans plusieurs des pays du Golfe.

Plus de 4 mille au Qatar

La chaîne informationnelles «al-Jazeera» a rapporté, dimanche 5 avril, selon une source au ministère qatari des Affaires étrangères, que «le Caire a refusé de recevoir un avion espagnol que Doha avait loué, pour rapatrier des  travailleurs égyptiens bloqués au Qatar, à cause de la crise du coronavirus».

Selon la chaîne: «Avant même le décollage de l’avion, les autorités égyptiennes ont signalé que les liaisons aériennes à l’aéroport du Caire étaient coupées, dans le cadre des mesures entreprises pour faire face à la crise du coronavirus, et qu’il était impossible pour elles d’enfreindre les ordres».

De sa part, le Comité national qatari des droits de l’homme a indiqué avoir demandé aux autorités à Doha de contacter le Caire, pour résoudre le problème de 4 mille égyptiens, voulant retourner chez eux, signalant: «Tous les frères égyptiens ont été pris en charge, par le Qatar jusqu’à ce qu’ils pourront retourner chez eux».

130 abandonnés au désert en l’Arabie saoudite

Lundi, des activistes sur les réseaux sociaux, ont diffusé des vidéos démontrant des Égyptiens abandonnés au désert saoudien de «Douba», livrés à leur sort sans la moindre prise en charge.

Ils étaient près de 130 à affirmer que 3 bateaux étaient disponibles au port de Douba. Ils ont tous signalé avoir payé leur billet, sans pouvoir comprendre pourquoi leur pays refuse de les recevoir ou de leur fournir des explications.

Des centaines au Bahreïn

Aussi, plusieurs des Égyptiens coincés au Bahreïn ont publié des vidéos, indiquant qu’ils étaient sans emploi, et qu’ils avaient dépensé le peu d’argent qu’ils avaient.

«Nous avons signé l’engagement obligatoire que l’ambassade égyptienne nous a distribué, concernant la prise en charge financière de notre confinement, une fois de retour au pays», déclarent-ils.

Ils ont signalé avoir contacté l’ambassade égyptienne, proposant à plusieurs reprises, des suggestions pour assurer leur rapatriement, sauf que cette dernière insista à rappeler la suspension des liaisons internationales que le pays applique en ce moment.

Rappelons que le ministère égyptien des Affaires étrangères avait obligé tous les ressortissants égyptiens à signer un engagement écrit, où ils s’engagent à prendre en charge financièrement leur confinement dans l’un des hôtels 5 étoiles, situés près de l’aéroport du Caire, choisis par les autorités égyptiennes.

Sans aucune réponse communiquée de la part de l’Égypte, les voyageurs, avec le sentiment d’être abandonnés, ne savent plus quoi faire ni vers qui se tourner.

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

Egypte : un incendie, qui s’est déclaré dans un hôpital du Caire, fait 3 morts et 32 blessées

Un incendie dans un hôpital de la capitale égyptienne Le Caire, a fait 3 morts et 32 blessées, au soir de ce mercredi, selon...

Égypte-Sources : «Des campagnes d’interpellations, avant l’anniversaire de la révolution du 25 janvier»

Des sources ont affirmé au journal Arabi 21 que «les autorités égyptiennes ont lancé une large campagne d’interpellations, dans plusieurs villes et villages du...

Face à la flambée des prix, le gouvernement égyptien recommande aux citoyens : «Manger les pieds de poulet et les fèves germées»

Alors que l’inflation en Égypte continue à gagner du terrain, touchant chaque jour un nouveau produit et annonçant une crise économique pesante au pays,...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici